Ségolène et les Francofolies censurent Orelsan pour les 25 ans du festival

Publié le par dan29000

Pour les 25 ans des Francofolies, l'équipe du festival a embauché une nouvelle directrice de programmation, Ségolène Royal. Et quand Ségolène parle...la programmation du festival se transforme...C'est magique...Pour que cette magie fonctionne il faut toutefois deux conditions. D'abord la grande bêtise de l'élue de la région Poitou-Charentes, qui parle sans savoir, sinon elle aurait su que le chanteur en question ne chante plus le titre incriminé depuis longtemps. Ensuite il faut aussi un grand grand manque de courage de la direction des Francofolies. 
On se demande bien entendu ce qu'aurait fait son créateur historique, Foulquier, s'il avait été encore aux commandes.
Cette censure est insupportable, aussi insupportable que l'action, inqualifiable de l'adjoint à la culture de la mairie de Paris qui a fait retiré le cd d'Orelsan des bacs des médiathèques du réseau de Paris !
On savait déjà que les notables socialistes avaient une conception restrictive de la culture, mais on ne les savait pas si favorables à la censure généralisée.
L'ABF, association professionnelle des bibliothécaires, vient de protester contre cette mesure aussi stupide que honteuse. Cet album de rap est sorti légalement, est en vente partout.
Aujourd'hui c'est la LDH, Ligue des droits de l'homme, qui demande à Christophe Girard de revenir sur sa décision :
"Ce CD n'enfreint aucune loi,(...)il ne peut donc être retiré."
Certes tous les festivals ne peuvent avoir le courage du "Printemps de Bourges" qui avait refusé, lui, de céder aux menaces de suppressions des subventions, si le concert d'Orelsan n'était pas annulé. Le concert s'était déroulé normalement malgré les diktats du Conseil général.
Pour Ségolène Royal, il est plus facile d'ouvrir grand les bras en scandant FRA TER NI TE sur une grande scène parisienne que d'être un peu tolérante dans son fief électoral.
Mais est-ce une surprise ?

Publié dans musiques

Commenter cet article