SNCF, le mauvais exemple en exploitant des sans papier

Publié le par dan29000

Cela fait déjà de longues semaines que 38 travailleurs sans papier de l'entreprise VIGIMARK sont en lutte pour leur régularisation. C'est au total 150 maîtres-chiens originaires d'Afrique qui sont employés par cette entreprise sous-traitante de la SNCF. Pour des salaires indignes et des horaires impossibles, ces employés assurent de jour comme de nuit la sécurité de certaines gares parisiennes.
La SNCF ne peut ignorer une telle situation intolérable. Vigimark n'est pas le seul responsable. Besson vient de s'emparer enfin du dossier sous l'action vigoureuse du syndicat SUD RAIL. Une seule et unique solution à  cet état de fait, la régularisation, c'est à dire des papiers pour tous, sans exception. Comme pour les sans papier expulsés manu militari par les nervis de la CGT et qui campaient dans la rue près de la Bourse du travail.

Publié dans actualités

Commenter cet article