Après Montreuil, interdiction du flash-ball, maintenant

Publié le par dan29000

Après la multiplication des blessures graves sur des manifestants désarmés, une campagne nationale pour le désarmement de la police doit s'engager dans les mois prochains, en particulier sur le flash-ball. Le droit de manifester étant, pour le moment un droit constitutionnel, la sécurité des manifestants doit être effective. Il n'existe, de l'aveu même des policiers, aucune réglementation concernant le flash-ball ce qui est une aberration totale. Un peu partout en France depuis quelques mois la police se croit au-dessus de toutes les règles et sévit en toute impunité. Cet état de fait ne peut plus durer. L'été n'étant pas propice à une mobilisation d'envergure, il faut déjà préparer les conditions afin de la créer à l'automne. Faudra-t-il un autre "Malek Oussekine" dans une manifestation pour que partis et syndicats se bougent ? La solidarité avec Joaquim Gatti est certes nécessaire, mais pas suffisante. Ce sont les pratiques actuelles de la police qui doivent être massivement remises en cause. Flash-ball, matraquages systématiques des passants, garde à vue sans motif consistant comme pour le journaliste du "Monde" à Montreuil...Tout ceci ne peut plus durer. Après les cowboys masqués envahissant Tarnac, les cowboys casqués envahissent Montreuil depuis quelques jours. 
Ne laissons pas faire.

Publié dans actualités

Commenter cet article