A Loudéac, le scandale, c'est le maire, pas les étrangers : le mariage doit avoir lieu

Publié le par dan29000

A Loudéac en Bretagne, Gérard Huet, maire de la ville refuse de marier deux étrangers, Adil Doubi et Kamar el Hajji Safadi, vivant ensemble depuis trois ans en Espagne et ayant choisi de s'installer dans sa commune. Kamar a une double nationalité espagnole et marocaine, un titre de séjour régulier et travaille. Adil est marocain avec un titre de séjour de trois mois. Il fait donc la navette entre la France et l'Espagne. Déjà soupçonneux, le maire transmet la demande de mariage au parquet qui donne son feu vert et l'enquête de gendarmerie confirme qu'ils ne sont pas dans le cadre d'un mariage blanc.
En vain, le maire s'entête. Un courrier de la LDH n'y fait rien, ni l'intervention du Procureur ! En fin le 8 juillet il reçoit une injonction de célébrer ou de faire célébrer le mariage.Sans doute caractériel, monsieur le maire arrache les bans affichés en mairie !
Adil et Kamar déclarent dans Ouest-France : "Nous avons signé un bail et payons un loyer". La préfecture étudie le dossier avec la Chancellerie.
Ce mariage doit se dérouler à Loudéac,malgré les caprices obscurantistes d'un maire tombé dans l'illégalité la plus totale. Une telle pratique à caractère discriminatoire est une honte pour Loudéac. Il faut donc que ses habitants condamnent leur maire et surtout le vire de ce poste aux prochaines municipales. Ce genre d'élu qui se croit au-dessus des lois, donne une mauvaise image de la démocratie locale. Il faut donc le sanctionner.

Publié dans actualités

Commenter cet article