A Montauban, la grande bêtise des vandales intégristes en action

Publié le par dan29000

C'est dans le cadre de l'exposition "Ingres et les modernes" que des dessins du célèbre artiste ERNEST-PIGNON-ERNEST étaient affichés sur la facade de la cathédrale de Montauban. Ces affiches représentaient des anges sexués. Cette installation artistique avait bien entendu été réalisée en accord avec les autorités de l'Eglise et de la municipalité.
C'était sans compter sur la profonde bêtise de la petite famille intégriste locale qui, durant la nuit, dégrada l'oeuvre de l'artiste, en déchirant la représentation sexuelle. Comme l'atteste le dernier numéro de "Beaux arts magazine" dont je vous parlais avant-hier, cette forme de censure hystérique catholique vient de loin dans notre histoire. Issue du Moyen-âge, l'obscurantisme religieux a su traverser les siècles. Aujourd'hui, il vient de se matérialiser en un acte de pur vandalisme à l'encontre d'un de nos artistes contemporains importants. Certes le geste semble dérisoire par rapport à d'autres actualités, mais depuis quelques années, le retour de la censure et de l'ordre moral est particulièrement inquiétant. Et le sexe, sous toutes ses formes, est la cible commune de ces nouveaux inquisiteurs. Les combattre est alors nécessaire. 

Publié dans actualités

Commenter cet article