Joe Glenton, déserteur anglais, devant la cour martiale

Publié le par dan29000

 Alors que neuf soldats de l'OTAN viennent d'être tués en Afghanistan en deux jours et que les élections du 20 août approchent, c'est aujourd'hui que Joe Glenton passe devant la cour martiale pour désertion.
Voici son édifiante histoire.
Joe est envoyé en Afghanistan en 2006, c'est un soldat de 1ere classe du Royal logistics Corps. Comme tous les soldats anglais engagés dans cette guerre, ne devant pas rester sur le théâtre des opérations trop longtemps, il est rapatrié en en 2007, près d'Oxford. Mais quand il doit repartir peu de temps après, il refuse et doit alors fuir en Asie du sud est, et ensuite en Australie où il rencontre sa future femme, une anglaise de Manchester, qui est juriste. Il va alors accepter de se rendre et va se mettre à dénoncer publiquement la présence militaire anglaise en Afghanistan.
Jeudi dernier il a déposé au 10 Downing street, une lettre adressée à Gordon Brown.
"La guerre en Afghanistan ne réduit pas le risque terroriste, et loin d'améliorer la vie des afghans, elle sème la mort et la désolation dans tout le pays (...). Je vous implore, Monsieur, de faire rentrer les soldats à la maison."
Cette lettre au Premier ministre a un immense retentissement au Royaume-uni alors que 58% des britanniques estiment que la guerre est vouée à l'échec. Tout cela tombe mal pour le gouvernement britannique, d'autant plus qu'une enquête officielle examine en ce moment les raisons du Royaume-uni à participer à la guerre en Irak en 2003 ! De plus en plus de gens pensent que les soldats anglais sont devenus des instruments de la politique étrangère américaine.
C'est aujourd'hui que Joe passe devant la cour martiale.

Publié dans actualités

Commenter cet article