Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La société de services Derichebourg a vendu sa branche "Sureté" en février 2009 à la société Vigimark, pour un euro symbolique. Le problème est que le juge du tribunal de commerce de Créteil avait déjà fixé une date provisoire de cessation de paiement, antérieure de plusieurs mois à la vente. Donc Vigimark achetait alors une entreprise au bord du gouffre.
Et maintenant, c'est Vigimark qui va supprimer 227 emplois sur 670 !
"C'est une façon d'externaliser le plan social de la part d'une société, Derichebourg, désireuse de ne pas salir son nom, car quel intérêt avait Vigimark de racheter une boîte qui perdait contrat après contrat ? déclare le délégué CGT Erick Bilinski.
En résumé, pour les salariès, ils deviennent juste une masse salariale que deux entreprises manipulent et en prime, quand ils demandent des comptes, ils recoivent quelques giclées de gaz...
Rappelons pour mémoire que Vigimark s'est déjà illustrée cette année avec l'emploi de 150 travailleurs sans-papier, maitres-chiens, dans les gares. Suite à leur combat, avec Sud et la CGT, la SNCF avait résilié le contrat avec Vigimark.
Et ce n'est peut-être qu'un début, avec une possible liquidation totale dans les mois prochains. Le délégué CGT demande donc que les donneurs d'ordre, Aéroport de Paris et Air France, financent l'éventuel plan de départs, selon la méthode des New fabris.
Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :