Fichier Cristina, une première victoire au Conseil d'état

Publié le par dan29000

Il n'y a pas que le fichier EDVIGE qui est utilisé dans les sombres couloirs des bunkers de la DCRI à Levallois-Perret (92), il y a aussi CRISTINA dont l'on parle moins souvent, sauf depuis une semaine.
Mais CRISTINA c'est quoi, ou  qui ?
CRISTINA c'est la : Centralisation du Renseignement Intérieur pour la Sécurité du Territoire et les Intérêts Nationaux, ouf, c'est long...Ce fichier concerne les terroristes et les espions, c'est du lourd, faut pas rigoler avec cela, terroristes et espions, cela fait déjà peur...Bon ce qui fait quand même plus peur c'est ceux qui nous gouvernent à l'Elysée, Matignon et...Levallois-Perret ! Donc Cristina, grand et beau nouveau fichier, est constitué d'une partie des anciens fichiers de la défunte DST et d'un cinquième des fichiers des anciens RG (ceux qui ne savent toujours pas compter les manifestants lors des défilés de rue).
Et tout cela est secret, bien entendu, tellement secret dans le secret, que même le simple décret de création du fichier CRISTINA l'an passé devait demeurer secret pour le Conseil d'Etat, ce qui n'est pas peu dire dans le domaine du secret ! C'était compter sans le Collectif "Non a Edvige" dont une partie des associations regroupées, onze exactement, décida de déposer un recours auprès du Conseil d'Etat (CGT, FSU, Solidaires, LDH, AIDES, SAF, SM...).
Première victoire le 31 juillet 2009, le Conseil d'Etat a rendu son arrêt, sans toutefois statuer encore sur le fond, et ordonne que le décret lui soit communiqué, secret défense ou non. C'est bien sûr très important vu que dans son culte du secret, le gouvernement avait donc prévu que ce décret était lui aussi classé "secret défense". C'est donc  un véritable refus de laisser un blanc-seing au gouvernement, qui pourtant le revendiquait.
En conclusion, une petite victoire encourageante, de l'état de droit sur l'insupportable raison d'état. Ensuite viendra le fond. 

Publié dans actualités

Commenter cet article

FORNEY René 16/04/2010 18:38



Avons constaté :des policiers ont détourné en 17 mois : 20.000 fichiers personnels revendus 600.000 € dans l'objectif de : "déterminer le patrimoine de personnes" et, que c’est la société ATER
avec 150 personnes qui effectue du fichage privé qui a financé 600.000 euros ces détournements.Sur mon site, M. FORNEY vous informe que le réquisitoire d’un substitut est incomplet, puisque la
société ATER indiquée est le receleur principal de ces fichiers volés et que le recel est imprescriptible :
http://www.trafic-justice.com/SITENET5/ESCROQ/pieces1a49/escroqbandep34.htm) Dans mes conclusions des pièces prouvent que ces fichiers volés sont utilisés pour des escroqueries en bandes
organisées semblables à mon cas Il s'agit de fichage privé par la corruption de fonctionnaire. Au prix qu'a payé ATER , il est sûr qu'ils font cela pour tout type de fichiers pour un gigantesque
fichage de la population à des fins privées.Constituez vous parti civile à mes cotés FORNEY RENE 0613845996 reneforney1@gmail.com L'audience est reportée au 23 sept 2010 à 13h30 au tribunal
correctionnel de Paris (tout est en ligne)