Corte : les nationalistes contre le bétonnage de la Corse

Publié le par dan29000

Durant le week-end dernier se sont tenues les journées internationales de Corte en Haute-Corse. Plusieurs thèmes furent abordés lors de ce rassemblement annuel, le premier depuis la création en février dernier d'un regroupement de quatre mouvements et groupes nommé CORSICA LIBERA. Deux grands thèmes se dégageaient de ces débats. Le premier est la lutte contre la répression qui frappe partout les mouvements indépendantistes. Parmi les nombreuses délégations venues de Bretagne, de Catalogne, de Guadeloupe, de Kanaky, du Québec, du pays basque ou de Kabylie, Rock Haocas a pris la parole au nom de l'USTKE, revenant sur la forte répression subie par son organisation syndicale lors des dernières semaines. Aguerre, militant de BATASUNA, bras politique interdit de l'ETA a rappelé que le mouvement indépendantiste basque comptait 800 militants en prison, certains pour 40 ans et que la répression ne cessait de s'intensifier alors qu'ETA venait d'avoir 50 ans !
Second thème important, CORSICA 21, avant-projet de société ayant pour objectif la lutte contre le bétonnage des côtes et la lutte contre la spéculation immobilière, en opposition au fameux PADDUC (Projet de plan d'aménagement et développement durable de la Corse) promu par l'UMP. Tout cela dans la perspective des élections territoriales de mars 2010. Il s'agit de ne plus axer le développement de l'île uniquement sur le tourisme.

Publié dans actualités

Commenter cet article