Festival de Douarnenez : Peuples du Caucase

Publié le par dan29000

Après le Liban l'an passé, le Kurdistan en 2003, les Maoris en 2001 ou les Palestiniens en 1990, Douarnenez, agréable petit port du Finistère  sud accueille la nouvelle édition du Festival consacré, cette année aux Peuples du Caucase.
70 films (fictions ou docs), des débats, des expos, des rencontres, et aussi des concerts, un stage de littérature et un stage de polyphonies géorgiennes !
Du 22 au 29 août le programme, comme d'habitude, est copieux et diversifié. A remarquer un coup de chapeau à :
ROBERT KRAMER cinéaste américain de la contre-culture, qui nous a quitté en 1999. Plusieurs de ses meilleurs films seront projetés, de :
MILESTONES (1975) à  PEOPLE'S WAR (1969) en passant par LE MANTEAU (1996).
Si la Bretagne sera aussi présente comme chaque année, ce sont les peuples du Caucase qui sont à l'honneur :
Dans le désordre : Mylène Sauloy, Marcel Trillat, Iotar Iosseliani (peut-être en sa présence) et des films de Paradjanov (Sayat Nova, Achik Kerib), de Pelechian (Nous, Vie). Bref une excellente occasion de s'informer sur un sujet complexe qui fait souvent l'actualité sans que nous sachions bien de quoi l'on parle. Le Caucase, ce n'est pas loin, entre Europe et Asie, c'est la Tchétchénie,l'Arménie, l'Azerbaidjan, la Géorgie, bref une grande zone de conflits où les peuples subissent la domination de leur grand voisin russe.
A noter que le Festival avait invité Natalia Estemirova. Cette grande militante des droits de l' homme à Grosny a été abattue le mois dernier, plus que probablement par des hommes de main de Kadyrov, la marionnette sanglante de Poutine.
Pour en savoir plus sur Natalia Estemirova :

Publié dans écrans

Commenter cet article