Réseau Sortir du nucléaire : une victoire pour la mobilisation

Publié le par dan29000

Classement sans suite pour la procédure judiciaire contre Stéphane Lhomme, le porte-parole de "RESEAU SORTIR DU NUCLEAIRE". Il était poursuivi pour avoir diffusé sur internet un document classé "confidentiel défense" sur la vulnérabilité des réacteurs EPR face à un crash d'avion. Il avait été placé en garde à vue à deux reprises en 2006 et 2008 sur réquisition du parquet anti-terroriste de Paris.
Un fort Comité de soutien s'était ensuite activé, avec une pétition qui avait regroupé plus de 30 000 signatures. Si on peut à juste titre se féliciter de cette décision, on remarquera tout de même un paradoxe surprenant. Le haut-magistrat rappelle qu'il est interdit de révéler un document classifié défense (cela vaut cinq ans de prison !) et en même temps il classe sans suite cette affaire, et surtout sans commentaire !
Il est donc implicitement reconnu que, dans certaines circonstances, il est justifié de révéler un document classé défense.

Publié dans actualités

Commenter cet article