Auxon, le village qui a dit non aux déchets nucléaires

Publié le par dan29000

Auxon est un joli petit village de 1000 habitants dans l'Aube. Il était l'un des 3000 candidats déclarés, en 2008, à l'enfouissement de déchets nucléaires. Car les déchets et leur stockage, c'est un des grands problèmes du nucléaire. Ils durent longtemps les déchets, bien plus longtemps que les mandats électoraux. L'Agence nationale (ANDRA) aurait donc eu une liste de 3000 communes (mais un doute subsiste), de cette liste en est sortie une seconde de 43 noms, puis seulement deux noms, en fonction de la qualité des sous-sols.
Pars-les-Chavanes, qui a dit non dès le 4 juillet et Auxon dont le maire Divers droite, Caillet, appuyé par le député UMP local, était bien attiré par la manne financière promise. Son conseil municipal était aussi favorable. 
Mais les habitants n'étaient pas vraiment de cet avis. Une association "Auxon dit non", se créa, avec un franc succès (120 habitants adhérents). Tractage, réunions, rassemblement devant la maison du maire...Un peu de tension aussi, injures, menaces mais rien de grave. Puis un sondage le 10 juillet, en porte à porte et son résultat édifiant, 70% des habitants contre les déchets (mauvaise image pour les produits AOC). Par miracle, le conseil municipal change alors de position et devient défavorable au projet et se retire. Le maire envoie sa démission au Préfet et des élections se dérouleront en septembre.
La morale de l'histoire est que lorsqu'on prend le temps d'expliquer un problème aux habitants, l'on peut, à la fois, vaincre le lobby pro-nucléaire et les politiciens de droite locaux toujours trop sensibles à l'argent facile.
Belle et double victoire des antinucléaires en moins d'un mois. Tout cela n'est pas fini, le combat continue.
Nucléaire, non merci...

Publié dans environnement

Commenter cet article