Chasse aux sans-papiers, les entreprises s'y mettent aussi !

Publié le par dan29000

On connaissait déjà la triste réalité des arrestations de sans-papiers à la sortie d'un rendez-vous à l'ANPE ou à la CAF, mais depuis quelques mois, les entreprises se mettent à pratiquer aussi. Dernière en date le LCL (ex Crédit lyonnais) d'Aulnay-sous-bois (93) qui a convoqué Mamadou, malien de 33 ans en situation irrégulière, mais client sans problème depuis 8 ans. Ceci lors d'un renouvellement de carte bancaire.
Un employé modèle, donc zélé, bref un bon français a prévenu la police pensant qu'il y avait un doute sur la validité des papiers de Mamadou. Effectivement ils étaient faux. Arrestation et centre de rétention (CRA).
Chantal Lamy, syndicaliste CGT à LCL sur le secteur trouve cela "insupportable" et rappelle un précédent en septembre 2008 dans le XIIIe arrondissement de Paris.
Merci LCL !
Bonne nouvelle tout de même. Après deux nuits passées au CRA de Bobigny, le juge décida de le relâcher, ayant constaté une interpellation déloyale. 
Bien vu ! Certes avec une obligation de quitter le territoire.
L'on savait déjà que la Poste et la CAF pratiquaient aussi cette chasse, mais on apprend en plus par la Cimade (dont on dira jamais assez de bien) que d'autres entreprises donnent dans cette "courageuse" pratique de délation organisée.
Pour ne pas les nommer: Castorama à Bondy et FNAC Montparnasse...
Les flics ne sont pas que dans les rues, ils sont déjà dans les cerveaux de pas mal de français.
En espérant qu'un jour tous les étrangers ne soient pas expulsés, cela ferait trop peur de rester avec de tels français !!!!

Publié dans actualités

Commenter cet article