MICHAEL MOORE, le retour gagnant à Venise ?

Publié le par dan29000

C'est à la 66e Mostra de Venise que Michael Moore vient d'effectuer son grand retour avec son nouveau documentaire intitulé : "Capitalisme : a love story", qui sortira aux USA le 2 octobre et le 26 novembre en France. Le titre bien entendu nous annonce le sujet de ce nouveau cocktail molotov !
"Le capitalisme, c'est le mal et l'on ne réforme pas le mal, on l'éradique pour le remplacer par le bien pour tous : la démocratie".
Le vainqueur de la Palme d'or à Cannes en 2004 pour "Fahrenheit 9/11" est de retour en Europe, en compétition à la Mostra de Venise où le film a été projeté hier. Mais il faudra attendre le 12 afin de savoir si l'homme du Michigan fait le doublé dans les deux plus prestigieux festivals du monde.
"Une famille expulsée de sa maison toutes les sept secondes et demie, c'est un chiffre frappant".
Pour Michael Moore, la crise actuelle est liée à la collusion entre les grandes banques d'affaires et l'administration Bush ainsi qu'à la dérégulation ayant permis à Wall Street de se transformer en "vrai casino où l'on peut parier sur n'importe quoi".
A son habitude le documentaire est un pavé dans la mare du capitalisme, interviews sauvages, images choc, ironie acide, exemples multiples, montage serré, effets garantis... Il parle de son film comme d'un film de genre, un film de vampires où 1% bouffe tout le monde restant, belle image pour symboliser le capitalisme prédateur ruinant les peuples.On reparlera plus en détail du film lors de sa sortie ici ou bien entendu s'il est au palmarés de la Mostra ce qui ne serait pas vraiment étonnant vu le climat très contestataire actuel contre Berlusconi. Quelle meilleure image du capitalisme prédateur que celle de Berlusconi et de son mépris pour le cinéma italien (voir sur ce blog).
En attendant de voir le film, voici déjà le trailer pour vous mettre en bouche :

Publié dans écrans

Commenter cet article