Libération nouvelle formule : Premier numéro décevant

Publié le par dan29000

On attendait avec impatience ce premier numéro de la nouvelle formule de Libération ce matin. Après un premier feuilletage rapide et la lecture de quelques articles le résultat est, dans l'ensemble, assez décevant.
Le projet du nouveau Libé :
"Libération joue la valeur ajoutée journalistique et la primauté de l'écrit pour réinventer le quotidien de l'ère internet."
L'info est un combat.
5 sujets traités sur 2 pages au moins en alternance avec des pages Expresso avec les autres articles, chroniques, billets et portraits courts.
Le samedi un magazine avec des récits approfondis et une guide LIBE pour la semaine à venir sur les spectacles, livres, loisirs.
Réhabiliter le journalisme sur la communication...
L'écriture et la réflexion contre le formatage de la pensée...
Tout cela c'est écrit en page 46, et c'est, à lire, bien excitant, non ?
La réalité de ce premier numéro :
Première impression au feuilletage, et c'est important, qui ne feuillette pas son quotidien avant de lire quelques articles ensuite ? Donc première impression dominante, sur les 48 pages, 8 pages de pub, sur deux seuls annonceurs, de luxe, BMW (5 pages) et TUDOR montres de luxe (3 pages) ! Mauvaise impression. Et encore je ne compte pas les petits modules. Il est vrai que le journal est un peu plus épais que d'habitude... Exit d'un des charmes du quotidien, le fameux portrait en dernière page, à la place pub de TUDOR, qui est déjà en double page du milieu et en première page en petit module...
Pour les 5 fameux sujets phares, aujourd'hui Nicolas Hulot, François Bayrou, le général Rondot (on va pipoliser à Libé ?) et... Libération, pour le cinquième, on hésite entre l'Afghanistan et la City, pas très clair.
Page 5, rubrique DESINTOX, une bonne idée, mais là surprise, un article sur Besancenot (avec caricature), "Les calculs bancals du NPA", c'est un article qu'on attendait plutôt au Figaro, mais bon...Si Libé pense qu'en ce moment, l'intox c'est du côté du NPA qu'il faut la chercher, on est en droit d'être inquiet pour la suite de cette rubrique !
La culture, c'est 3 pages avec la photo et Visa à Perpignan, vraiment bien, la Mostra et Herzog cinéaste essentiel, victime de la nouvelle formule sur une petite colonne, alors qu'en pages suivantes Ecrans et médias, M6 et son nouveau JT, c'est 2 pages pleines.
Cherchez l'erreur culturelle ! Décevant. Très décevant.
La nouvelle maquette est plutôt réussie, très aérée, le nouveau code couleur également, on gagne sans doute en lisibilité.
Tout cela est à prendre bien entendu avec recul, ce n'est qu'un premier numéro, alors on va suivre l'affaire, et dès lundi prochain, avec le bilan d'une semaine, et le passage au scanner du magazine samedi. Ensuite on verra le 07 octobre. 
Si la première impression est donc décevante, envahissement publicitaire, faible ancrage à gauche pour un quotidien qui se voulait encore il y a peu de temps "Anti-Sarkozy", et la "Une" peu attrayante aujourd'hui, éclatée et pipolisée...
Mais faut l'acheter quand même, car dans la presse quotidienne papier, what else ? Mais, pour le moment, cette nouvelle mouture de Libé nous laisse sur notre faim. 
Wait and see...Peut mieux faire...

Publié dans actualités

Commenter cet article

Jonathan Balsamo 17/10/2009 00:06


Moi au contraire je trouve meilleur cet nouvelle formule avec une Une très internet . Le seul reproche , c'est la disparition du portrait en dernière page .


dan29000 17/10/2009 00:38


Ouais, moi aussi en fin de compte,c'était le numéro un de la nouvelle formule qui était par terrible, je vais faire un post un de ces jours dans ce sens, cela va mieux depuis.