GRIPPE A / Marc Gentilini : La pandémie de l'indécence s'étend toujours

Publié le par dan29000

Marc Gentilini, ancien directeur de la Croix rouge de 1997 à 2003, est membre de l'Académie de médecine, membre du Conseil économique et social, ancien membre de la Halde. Il est surtout professeur spécialiste en maladies infectieuses et tropicales. Il était encore ce matin au 7/9 de France-inter où il réitéra son message qui commence, lentement mais surement, notamment avec l'aide des blogs qui s'activent beaucoup sur le sujet, à être entendu par le grand public.
La grippe A (H1N1) est un syndrome bénin et banal, ou banal et bénin.
Durant ces derniers mois cette grippe a fait 2000 morts dans le monde entier, pendant que le paludisme en faisait, lui, 500 000 !
Cherchez l'erreur !
On pouvait s'en douter, vu le sérieux de cet homme, pas question d'aller chercher du côté des conspirationnistes qui foisonnent sur le web en ce moment, voyant dans cette campagne internationale, un vaste complot des élites, visant à tuer une grande partie de la population avec un vaccin frelaté manipulé par les grands labos ! Les délires n'ont jamais de limites.
Mais ce que dit le professeur Gentilini est intelligent et réaliste. Il parle avec une longue expérience. Les politiques, dans tous les pays, sont "victimes" des pressions de l'OMS basée à Genève, énorme rouleau compresseur, qui tenterait de faire oublier un terrible manque de réaction dans les années 80 à l'époque du début du sida.
On pourrait aussi ajouter que l'OMS, elle, subit de plein fouet les pressions énormes des lobbys pharmaceutiques dont la puissance dévastatrice n'est plus à démontrer.
Gentilini dénonce depuis plus de deux mois, le déferlement politico-médiatique. A part pendant la campagne pour le référendum européen, jamais les médias dominants n'avaient autant martelé sur un sujet, alors qu'il ne se passe pas vraiment grand chose.
Faire peur est un métier que les grands groupes d'informations maitrisent bien.
De nouveau Gentilini :
"Le poids qu'on attribue à la grippe A est indécent par rapport à l'ensemble de la situation sanitaire dans le monde. C'est une pandémie de l'indécence. Quand je regarde la situation de la planète, j'ai honte de voir tout ce qui est entrepris pour éviter cette grippe dont ne sait que peu de choses."
Petit rappel : Chaque semaine, dans le monde, 200 000 enfants meurent de maladies.
En France : 3 morts (Des malades d'ailleurs atteints de pathologies lourdes).
Un milliard et demi d'euros dépensé en vaccins, masques et logistique...
Alors que le fameux trou de la sécu fait un retour remarqué...
Enfin, au-delà de cette "grippette" dont parlait le mois dernier le professeur Debré, il va falloir bientôt discuter de ce vaccin qui approche, certes il sera gratuit pour nous et sur la base du volontariat. Mais là aussi, que sait-on vraiment de ce futur vaccin ? L'on sait qu'il est fabriqué dans l'urgence en ce moment et que des voix s'élèvent pour accélérer les procédures de mise sur le marché ! Un nouveau vaccin demande du temps, pour le fabriquer, pour le tester et pour avoir la validation des autorités, afin d'être certain que le remède n'est pas pire que le mal.
La moitié des français aujourd'hui n'envisage pas de se faire vacciner, une bonne nouvelle pour leur santé, une mauvaise pour les labos... 

Publié dans actualités

Commenter cet article

Eric Pasquier 04/01/2010 14:54


Le scandale de la vaccination est une chose, mais se pencher sur les causes de cette infection et éviter qu'elle ne se renouvelle me semble bien plus urgent.
Voici un résumé du reportage de la télévision suisse romande diffusé recemment fort intéressant sur l'origine de cette grippe.

H1N1: pourquoi c'est tombé sur les Mexicains?


Personne ne sait vraiment la tête qu'il a, mais tout le monde en parle depuis neuf mois, c'est le H1N1. Faut-il se faire vacciner ou pas, qui fait partie des groupes à risque, a-t-on acheté trop
de doses? Toutes ces questions sont bien légitimes. Mais il y en a une qui a moins intéressé les médias et qui pourtant est tout aussi importante pour l'avenir: comment ce virus est-il apparu?
Pourquoi au Mexique? Est-on certain qu'on ne va pas devoir revivre cela chaque année? Isabelle Moncada et Ventura Samarra ont remonté la piste jusqu'à la source de la pandémie.


• Mutations économiques et virus mutants


La Gloria, un village de 3'000 habitants à quatre heures de route de la capitale, Mexico, est désormais connu comme l'épicentre de la pandémie de grippe A (H1N1). Officiellement, le premier
malade est un garçon de quatre ans. Pourquoi lui et pourquoi la pandémie est-elle partie d'ici?

Une des particularités de la région, ce sont les fermes industrielles de porcs. Pour les habitants, la pandémie vient de ces exploitations. A l'image de Granjas Carroll de Mexico, une filiale du
géant américain Smithfield Foods, les fermes produisent jusqu'à 400'000 porcs par an. La présence de telles exploitations font ainsi cohabiter les autochtones avec pas moins de 5 à 6 millions de
porcs dans une zone pas plus grande que la Suisse romande.

Les conditions sanitaires sont alarmantes. Les carcasses des 5 à 10% des animaux qui meurent dans ce type d'élevage sont stockés dans des fosses, au lieu d'être incinérées. Les déjections des
porcs sont à ciel ouvert. Des seringues et des produits chimiques tels que des antibiotiques et des hormones viennent s'ajouter à ce mélange, qui s'évapore dans l'air ou s'infiltre dans la nappe
phréatique. Les populations des villages sont donc exposées à la pollution tant par l'air qu'elles respirent que par l'eau qu'elles boivent.


Les coûts
sociaux de la charcuterie bon marché


Au Mexique, en principe, les normes d'élevage sont les mêmes qu'en Europe. Basée à Paris, l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) est en quelques sorte l'OMS des animaux. En mars 2009,
la découverte d'un nouveau virus lié au cochon a mis l'office en état d'alerte. Pendant cinq jours, Bernard Vallat, son directeur, a enchaîné réunions et interviews. Selon lui, le H1N1 est "une
maladie qui galopait chez l'homme et pas chez l'animal. Donc il était logique que l'OMS décide de la dénomination A (H1N1)."

Pourtant, cette affirmation n'est étayée par aucune étude, et aucun prélèvement indépendant n'a été fait sur les porcs des grandes fermes. L'OIE n'est pas une police des élevages et ne peut que
proposer à ses membres des normes vétérinaires.

La loi mexicaine exige que les cadavres de porcs soient incinérés, ce qui n'a pas été respecté par la filiale de Smithfield. Pourtant, ni l'OIE ni l'OMS ni le gouvernement mexicain n'ont constaté
et dénoncé ces irrégularités. Il faut dire que les vétérinaires officiels n'entrent jamais dans les fermes industrielles. L'entreprise pratique l'auto-contrôle. Alors, quand le gouvernement
affirme qu'aucun porc testé n'était porteur du H1N1, détient-il la vérité?


Mexico City


Le risque avec les virus, ce sont les mutations et la proximité avec des villes tentaculaires, dont la population peut être fragilisée par la pollution de l'air, de l'eau, par des carences
alimentaires, et qui souffre d'infections respiratoires chroniques. Mexico, ses 22 millions d'habitants et ses 30'000 tonnes de déchets quotidiens, est l'exemple de la zone à risque.

Quand l'épidémie s'est répandue à Mexico, les statistiques des décès étaient effrayantes. C'est pour cette raison qu'on a cru la pandémie bien plus grave qu'elle ne l'est en réalité. Avec les
résultats de toutes les autopsies, on a vu que la mortalité par H1N1 n'a pas été supérieure à Mexico. Mais un grand nombre de décès était dû à des maladies respiratoires d'origine inconnue, qui
n'ont fait l'objet d'aucune étude médicale.

Pourtant, les risques sont désormais internationaux. Mexico n'est qu'à quelques heures d'avion de New-York, Tokyo, Nairobi ou Genève. Nous vivons dans un seul et même biotope planétaire. Cette
grippe est donc un avertissement. Aucun plan pandémie n'a pu la retenir. En moins d'une semaine, elle s'était déjà propagée dans plus de 125 pays. Ce qui est frappant, c'est que tous les
gouvernements se sont empressés d'acheter des vaccins et des antiviraux, mais aucun ne s'est sérieusement intéressé au système économique responsable de ce gâchis.


Le péril
jambon


Quelle est la situation des élevages porcins en Suisse? Bonne nouvelle, les éleveurs sont encouragés à nourrir les animaux avec les produits agricoles qui poussent dans les champs alentour. Les
installations doivent se moderniser avec un impact minimum sur l'environnement. Le bien-être des animaux est devenu un critère important et l'utilisation de médicaments à titre préventif est
interdite.

Mais cette exception sanitaire est fragile. Le groupe nord-américain Smithfield Foods détient 37% du capital-actions de l'espagnol Campofrio Food Group (transformation de viande); ils disent
avoir ensemble donné naissance au "leader européen et à l'une des cinq plus grandes sociétés au monde dans le secteur de la charcuterie". Dans leur giron européen, en France et en Suisse
notamment, les marques Aoste, Justin Bridou, Weight Watchers, etc. En Roumanie et en Pologne, les habitants se plaignent comme à La Gloria des odeurs et de la pollution générées par les
gigantesques fermes de porcs. La prochaine grippe porcine pourrait bien être européenne.



N'hésitez pas à en savoir plus, cliquez ici! Notre partenaire, la
fondation Health On the Net (HON), a préparé tout un dossier sur les vaccins, la sécurité de la vaccination, les rumeurs, des interrogations qui entourent cette pandémie, et puis vous y trouverez
également des lectures qui ont servi à la préparation de ce reportage.



dan29000 04/01/2010 16:23


Merci pour ces infos, tout cela  semble intéressant, il faut effectivement remonter à la source de l'épidémie, mais aussi à la source de la "notion de pandémie" et c'est là qu'il va falloir
mettre en cause l'OMS, et sa dépendance aux experts sortis directement des grands labos pharmaceutiques qui ne sont là, non pas pour protéger les populations, mais surtout pour faire des profits
maximums en un minimum de temps, et depuis quelques années, vous le savez sans doute, la situation n'était pas vraiment bonne pour eux...


JMT64 04/01/2010 13:47


Il faudrait demander au Pr Gentilini ce qu'il pense de la vaccination et s'il est "anti-vaccination" comme l'est ce blog..
Ou comment instrumentaliser les gens à leur insu et surtout comment leur faire dire des choses qu'ils n'ont jamais prononcé..


dan29000 04/01/2010 14:07


Le professeur Gentilini, à notre connaissance n'est pas anti-vaccination, comme il l'a répété encore ce midi sur FRANCE 2. Et personne n'instrumentalise personne, et surtout pas ici, meme si nous
sommes plutôt du côté des méfiants vis à vis de la vaccination à outrance que beaucoup de gens subissent dans le monde depuis bien des années...


jpl 27/10/2009 22:54


Bonsoir Monsieur,

"...mais n'ayant pas la possibilité de vérifier, d'approfondir leurs thèses, je m'abstiens de les reproduire ici, mais pour le 11/09 pour moi, il est certain que la vérité officielle est
mensongère et manipulatrice... "

Il est toujours possible d'approndir "des thèses ?" pour peu qu'on le veuille.
(C'est facile)
Personne ne vous oblige à les reproduire. Par contre, vous reproduisez bien les avis d'éminents scientifiques (... qui sont dans "la vérité officielle" ... à vos yeux).

Vous fermez des portes et c'est bien Dommage.
C'est votre vérité.


  


Malige Jean-Marie 11/09/2009 14:36

OK ! je comprend mieux votre position ! dommage que vous ayez enlevé la fin (le plus important a mes yeux)Vous devriez cependant eviter de discréditer officiellemùent ceux qui au final vous fournissent une autre information ! !! Courtoises salutations  jean-Marie

Malige 11/09/2009 12:13

Je viens après la lecture de cet article sur « l’indécence de l’épidémie grippe A » de découvrir votre blog qui s’inscrit
dans un cadre de résistance aux infos pour le moins  fortement filtrées des médias officiels !
 
Vous faite un travail journalistique qui se démarque  nettement  (c’est tout a votre honneur ) des contres vérités officielles dont on nous gave a longueur de journée !!!
 
Vous soulignez fort a propos les dangers sur nos libertés a travers  un plan secret du gouvernement dévoilé par le syndicat de la magistrature  …  ou  toutes les questions sans réponses qui entourent le fameux 11 septembre …
 
Je peux comprendre que vous teniez a rester dans  une réserve prudente en posant seulement des questions mais sans chercher de réponses ,car dans ce cas on risque fort de tomber sur un « terrain miné et donc fort dangereux !)
 
Admettez toutefois que d’autres ont peut-être envie de trouver des réponses (les VRAIES !) et que ce ne sont pas tous pour autant des « conspirationnistes comme vous dite non sans un certain mépris !
 
Est ce dans cette catégorie que vous aller ranger de nombreux et honorables scientifiques et certains de vos confrères courageux qui osent précisément dénoncer  les multiples manipulations dont les foules sont victimes !
 
Permettez-moi de citer  pour exemple Le célèbre astrophysicien  Jean-Pierre Petit :
Jean-Pierre Petit : http://www.dossiersdunet.com/spip.php?article917 
« Tout peut être envisagé. La seule à laquelle je crois, après avoir examiné un peu le dossier " 11 septembre " c'est que nous vivons à une époque où des manipulations de masses considérables d'être humains sont possibles, les plus cyniques et les plus monstrueux , en utilisant tous les moyens possibles, à commencer par les médias, dont l'indépendance n'est plus qu'un mythe qui a vécu. »
 
mais aussi  la courageuse journaliste scientifique Autrichienne qui a déposé un plainte en avril dernier contre L’OMS a propos de cette pandémie programmée en affirmant tenir les preuves  lui permettant d’étayer ses accusations très grave !
 Relayée  en France par la présidente de  « SOS JUSTICE & DROITS DE L’HOMME » (Mirella Carbonatto)
Qui a déposé en juillet dernier un plainte de même ordre  auprès du parquet de Nice !
 
Le fait que les médias n’ont nullement a ma connaissance relayé ces infos de 1ère importance est la preuve du contrôle  strict de certaines  « autorités » sur les infos …
 
Je comprend votre réticence de chercher du coté des « conspirationnistes «  les réponses a vos questions  Je site vos propos :
On pouvait s'en douter, vu le sérieux de cet homme, pas question d'aller chercher du côté des conspirationnistes qui foisonnent sur le web en ce moment, voyant dans cette campagne internationale, un vaste complot des élites, visant à tuer une grande partie de la population avec un vaccin frelaté manipulé par les grands labos ! Les délires n'ont jamais de limites.
 
C’est vrai que les extrêmes ne sont pas toujours porteur de « sagesse »  encore ne faut-il pas jeter tous les béb&eacut

dan29000 11/09/2009 13:48


vous avez raison, je connais les thèses de la journaliste scientifique autrichienne, Burgermeister si mes souvenirs sont bons, mais je reste assez dubitatif, mais pourquoi pas ! Si vous lisez mon
post d'aujourd'hui sur le 11/09, vous verrez que je suis très à l'écoute de ceux qu'on appelle "les conspirationnistes", mais n'ayant pas la possibilité de vérifier, d'approfondir leurs thèses, je
m'abstiens de les reproduire ici, mais pour le 11/09 pour moi, il est certain que la vérité officielle est mensongère et manipulatrice...