Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les communes bretonnes filent un mauvais coton cet été. Ce blog vous a déjà longuement parlé de Loudéac, avec son maire qui refusait de marier un couple d'étrangers en situation régulière (obligé de céder devant la justice), puis de la maire de Morlaix qui grillage un arbre pour qu'une poignée de SDF ne s'y rassemble plus (là hélas les grilles sont toujours en place), aujourd'hui c'est la commune PS de Pontivy qui annule au dernier moment un concert de rock militant. Un festival anarcho punk devait se dérouler le 05 septembre, il était prévu depuis trois mois. Soudain la mairie est revenue sur son accord de prêt de salle au Palais des congrès. Motif : la programmation aurait trop évoluée par rapport au projet initial.
Mais n'est ce pas la mairie qui serait assez peu évoluée ?
Au concert de rock, il est vrai, étaient venus s'ajouter (quelle horreur) une expo, un débat et une caisse de soutien !!!! Vraiment effrayant  pour cette mairie PS. Faut dire pourtant qu'en ce moment, les débats au PS, cela carbure au plus haut niveau, primaires or not primaires.
Ou alors c'est la crainte des jeunes, des jeunes rassemblés, ou alors la crainte du rock, en plus du rock punk, non, si si. Pour un concert d'Obispo en accoustique, organisé par l'assos locale des retraités, l'annulatiion n'aurait pas été utile !
Bref, un concert saccagé par des élus socialistes ou des élus de droite d'ailleurs, c'est toujours une atteinte à la liberté d'expression, une forme de censure artistique insupportable, et c'est hélas la confirmation d'un sale air ambiant en France, le retour rampant d'un ordre moral.
Si les syndicats de police de droite donnent des leçons aux journalistes TV en les dénonçant et si une mairie de gauche a un droit de regard sur la forme d'un concert de rock, cela est inquiétant. Cela valide l'existence de ce site et des autres. RESISTANCE !
Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost 0