Erwan Redon, enseignant désobéisseur, muté d'office

Publié le par dan29000

Erwan Redon, enseignant désobéisseur a été muté d'office. La sanction est tombée vendredi 25 septembre, par huissier, à l'école du quartier Belsunce à Marseille où l'enseignant avait repris du service.
Chargé d'une classe « double niveau » CM1-CM2, Erwan Redon s'était opposé à sa hiérarchie, en particulier sur les dernières réformes mises en place par Darcos avant son départ du ministère : suppression des Rased, soutien scolaire obligatoire ou encore fichier base élèves. 

 Il avait pris la parole pour expliquer dans le détail son positionnement, insistant pour que ce qui est décrit comme simples bravades par le rectorat retrouve aux yeux du grand public le poids de l'engagement pédagogique qui va avec. A  36 ans,  en plus de sa mutation, il écope de 32 jours de retenues sur salaire. 

« Je ne suis qu'un pauvre petit enseignant de rien du tout. Ni la culture d'un Meirieu, d'un Frackowiac, l'inventivité d'un Freinet ou la plume “ désobéisseuse ” d'un Refalo.
Mais quelques sentiments qui me font dire non. Si fonctionnaire je suis devenu, en acceptant une part de contrainte, ce n'est pas pour autant que je considère que je dois obtempérer devant tout ordre quel qu'il soit. Dire non aux injustices, aux aberrations du quotidien scolaire, c'est refuser une somme de petites choses qui forment un tout hypocrite de l'école, invisible des passants, camouflée derrière la grille républicaine. »

Le rapport de la commission disciplinaire parle de  son refus d'appliquer l'aide personnalisée, son refus d'être inspecté.
Erwan Redon, qui est censé prendre son nouveau poste dès le début de semaine dans une autre école de Marseille, a décidé de faire appel. D'abord devant le Conseil supérieur de la fonction publique, puis devant le juge administratif.
Cette affaire n'est donc visiblement pas finie.

Publié dans actualités

Commenter cet article