Saint-Sauveur-de-Montagut / Résistance pour Khedher Haddad

Publié le par dan29000

Il était une fois, un petit village, dans les montagnes ardéchoises, il se nommait Saint-Sauveur-de-Montagut, 1200 habitants et une pizzeria. Dans le restaurant travaille un pizzaiolo tunisien : Khedher Haddad, 41 ans, sans papiers, mais travaillant en CDI depuis trois ans.
Lors d'un contrôle d'hygiène, Khedher est embarqué et enfermé au centre de rétention administratif de Lyon et bien entendu, menacé d'expulsion. Hélas rien de bien nouveau en ces temps de Besson partout !
Mais le petit village perdu en avait décidé autrement.
Depuis cette arrestation le 21 août dernier, c'est la mobilisation au village.
Jeûne tournant 24 heures sur 24.
Après-midi, rideaux baissés des commerçants.
Ronde silencieuse autour de la préfecture de Privas.
Défilé nocturne aux lampions.
Banderoles sur les maisons, et chansons dans la rue.
Nectar de pêches vendu pour couvrir les frais d'avocat.
Tente de permanence sur la place de la mairie avec des lits de camp.
Comité de soutien avec les élus, le curé et les commerçants du village.
Marche des résistances le 12 septembre avec les élus en tête de manif !

Il est vrai que nous sommes ici en terre de résistance où les protestants furent persécutés et où l'on cacha des juifs durant la guerre. Alors le 19 septembre une délégation est venue assister au conseil municipal de Donzère, dans la Drôme, dont le maire est Eric Besson.
Efficace...Car le soir même le cuisinier était libéré et ce fut la fête au village.
Mais le combat continue car Khedher est toujours sous le coup d'un arrêté de reconduite à la frontière . La semaine prochaine il doit déposer officiellement sa demande de régularisation. Alors le village veille et attend...
Wait and see...et résistance toujours...

Publié dans actualités

Commenter cet article