Palestine / Simone Bitton en voyage pour "RACHEL"

Publié le par dan29000

On ne présente plus Simone Bitton qui depuis de nombreuses années nous offre à voir des films magnifiques sur le Proche Orient. Elle est née au Maroc en 1955 et va sortir son nouveau documentaire à la fin du mois (On en reparlera). Il se nomme "Rachel". Elle vient de partir le présenter en avant-première en Israël et à Gaza.

RUE89 a eu la bonne idée de lui demander de tenir une correspondance sur ce voyage de dix jours, voici le début du premier article, hier lundi.

__________________________________________________________________________J'écris J'écris ce premier billet du blog que Rue89 me fait l'amitié d'héberger dans l'avion qui  vient  de
décoller de Paris, direction Tel-Aviv. Je vais passer 10 jours en Israël-Palestine, pour y montrer mon nouveau film, « Rachel », au festival international de Haïfa et  au Festival   international     de
Ramallah.

C'est important pour moi de montrer ce film là-bas, juste avant sa sortie en France (le 21 octobre).
Israël-Palestine, c'est pour moi le même pays, malgré les murs que je n'accepte pas, que je m'obstine à franchir le plus souvent possible, physiquement et symboliquement. 
Cette fois aussi, en dépit de toutes les difficultés, je me suis débrouillée pour que ce film qui parle d'eux soit présenté -dans la même semaine- à des Israéliens et à des Palestiniens. J'ai besoin de leurs regards sur mon travail, et je vous parlerai dans quelques jours des réactions que « Rachel » aura suscité chez les uns comme chez les autres.


Je vous raconterai aussi comment on fait, dans ce pays de fous, pour trimballer les 6 grosses bobines d'un film de 1h40 à travers les checkpoints. Et comment on passe d'un monde à l'autre, d'un public à l'autre, en restant la même : une cinéaste franco-israélienne d'origine marocaine que ceux qui aiment enfermer les gens dans des tiroirs communautaires bien séparés ne savent jamais comment cataloguer.
Ecrasée par un bulldozer isréalien
« Rachel » est une coproduction franco-belge, qui parle anglais, hébreu et arabe. C'est une enquête cinématographique sur la mort d'une jeune pacifiste américaine, Rachel Corrie, qui a été écrasée par un bulldozer militaire israélien en 2003 dans la bande de Gaza, alors qu'elle et ses camarades tentaient d'empêcher la destruction de maisons palestiniennes.

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article

thanina 06/10/2009 23:25


Bsr  , c un courage que de faire ce genre de films et bcp de ténacité pour affronter ces checkpoints...bref je repasserai pour suivre l'aventure...a bientot .