Greenpeace / Total, entreprise de destruction durable

Publié le par dan29000

Greenpeace occupe la raffinerie Total du Havre pour dénoncer un crime climatique

Une trentaine de militants de Greenpeace ont pénétré à 7h15 hier matin sur le site de la raffinerie de Total de Gonfreville-l’Orcher, située près du Havre. Ils ont déployé trois banderoles : la première sur une énorme citerne, les deux autres sur les cheminées principales de la centrale énergie du site, hautes de 75 mètres. Ces banderoles dénoncent un « crime climatique » et proclament que « Total invente la destruction durable ».

Total dont l'image ne cesse de se dégrader, si l'on croit la dernière enquête de l'Ifop, est une multinationale qui sévit dans le monde entier, et en particulier en Birmanie où ses profits financent certes ses actionnaires, mais aussi la junte birmane qui écrase le peuple birman.
Total et les intérêts du gouvernement français sont les mêmes, on comprend mieux ainsi pourquoi cette entreprise si novice est la grande oubliée dans les petites mesures de restrictions envers la junte qui enferme toujours Aug San Suu Kyi.
Alors pourquoi ne pas envisager de relancer le boycott des stations service de Total sur tout le territoire, c'est un geste simple, surtout en ce moment entoù le procès de la catastrophe de l'Erika vient de reprendre en appel.
TOTAL  nuit à la planète, nuit à la démocratie, nuit aux peuples, profite aux actionnaires...
La résistance s'impose !

Publié dans actualités

Commenter cet article