500 syndicalistes appellent à voter Front de gauche

Publié le par dan29000

500 syndicalistes appellent à voter pour Mélenchon

A peine lancé juste avant la "Reprise de la Bastille" de ce dimanche, et déjà 500 signataires. L'appel "Des luttes sociales aux urnes" rédigé par des syndicalistes en faveur du Front de gauche rencontre un succès exponentiel. Humanite.fr le publie dans son intégralité.

 

 


"Salariés, militant(e)s syndicaux ou non, nous sommes confrontés quotidiennement aux dégâts que produit la soumission des politiques à la loi du capitalisme: fermetures d'entreprises, précarité et chômage massifs des jeunes, temps partiel imposé à une majorité de femmes, retraites amputées, fin de mois difficiles,  services publics dégradés...

En 2005, à la lecture de nos mandats respectifs et de nos revendications pour plus de justice sociale, nous nous étions prononcés contre le projet de traité constitutionnel européen. C’est la même démarche qui nous conduit à ne pas rester silencieux aujourd’hui.

Les luttes sociales ont été un élément déterminant dans le rejet actuel de Sarkozy. Plus que jamais les luttes dans l'entreprise comme les luttes interprofessionnelles sont une nécessité, mais elles doivent aussi trouver une traduction politique. 

Pour en finir avec Sarkozy et sa politique, Il faut une vraie politique de gauche, pas dans les discours,  mais  dans les actes

  •  Pour une Europe sociale et démocratique qui implique de faire sauter les carcans libéraux européens : traité constitutionnel, MES, traité instaurant la règle d'or
  • Pour un partage des richesses: revalorisation des salaires avec le SMIC à 1700 euros brut, assurer le départ en retraite à 60 ans à taux plein !
  • Pour le développement de tous les services publics, en particulier de Santé, d’Éducation et  de Logement.
  • Pour des lois qui s'opposent aux licenciements boursiers et aux délocalisations, pour un pôle bancaire public.
  • Pour la régularisation des travailleurs sans papiers afin de mettre fin à la surexploitation et à la « délocalisation sur place » voulue par le patronat.
  • Pour une réforme démocratique des institutions et le passage à la VIème république et le  respect des libertés syndicales, en particulier du droit de grève.
  • Pour des droits nouveaux, décisionnels, dans les entreprises pour les salariés et leurs institutions représentatives

La période va être marquée par des affrontements extrêmement durs contre les forces libérales et leurs supplétifs d'extrême-droite. La réalité que subissent les peuples grecs, portugais, espagnols en est la première illustration et elle se propage sur tout le continent européen.

Dans la campagne présidentielle, Madame  Le Pen, fille de l’héritier des ciments Lambert, et Sarkozy, ami des patrons, ont beau dire qu’ils sont les candidats du peuple, cela ne trompe personne, ce sont les candidats du patronat. Quant à  la position du candidat socialiste, il faut qu’il fasse un choix clair : soit rassurer la finance, soit s’engager dans une politique de gauche.

Le Front de Gauche prône une autre répartition des richesses, explique clairement que les intérêts du monde du travail et ceux des grands actionnaires sont diamétralement opposés, s’engage pour le retour à une retraite à taux plein à 60 ans, fait de la hausse des salaires une priorité, il a le courage de refuser l’austérité et de proposer une autre politique… C’est bien ce dont nous avons besoin pour œuvrer au rassemblement politique pour toutes celles et tous ceux qui résistent et qui souhaitent la rupture avec les politiques actuelles.

Signataires, nous appelons les salariés à s'investir dans cette campagne politique pour faire gagner le programme du Front de Gauche.

Nous appelons à voter et faire voter pour le candidat du Front de Gauche aux Présidentielles: Jean Luc MELENCHON ainsi que  pour les candidats Front de gauche aux législatives.

Signer l'appel Des luttes sociales aux urnes

  • La liste des 30 premiers signataires:

Biard Joël, Electricien; Bressan Eugénio, Enseignant; Chailley Jean Claude; Cochin Yann,  énergie; Debons Claude; Drevon Jean Michel ;Dumez Thierry, Fonction publique territoriale ;Faverie Sébastien, Chimie ;  Franco Helène, Magistrate ;Garrel Gilbert, Cheminot ; Geay Bertrand, universitaire ; Gibelin Jean Luc, Directeur d’Hôpital ; Guidou Jean Albert, Finances publiques ; Joly Pascal, Cheminot ;Journiac Marianne ; AP HP; Khalfa Pierre ; Lafaurie Anne, Fonction publique territoriale ;Le Loarer Anne, Technicienne laboratoire ; Le Reste Didier, Cheminot ; Lerichomme Jacques, Enseignant ;Marsaleix Pierre, Enseignant ;Ossant Herve, Métallurgie ; Painchan Reza, La Poste ; Petit Lesage Valérie ; Mutuelle agricole ; Renard Denis, Sécurité Sociale ; Sauvage Laurence; Sergent Nicole, Enseignante ;Tealdi Jean François, Audiovisuel public ;Torres Michel, Education nationale ;Trésallet Guy, Enseignant ;Weber Louis, Enseignant

 

 

Source : L'humanité

 

Publié dans actualités

Commenter cet article