Aéroport Notre-Dame-des-Landes : résistance unitaire au projet en juillet

Publié le par dan29000

 

 

Notre Dame des Landes, 8, 9 et 10 juillet : un choix énergétique, un choix de société. Résistance au projet de nouvel aéroport !

Appel unitaire


 

 

 

 

Alors que le modèle énergétique devient une question politique centrale, que s’impose la nécessaire sortie du nucléaire, que les énergies fossiles voient leur exploitation s’orienter vers des extractions moins conventionnelles et encore plus destructrices tels que les gaz ou huiles de schiste, le développement du transport aérien grand consommateur d’énergie, apparaît comme une aberration.

Le combat précurseur contre le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes, près de Nantes (44), mené depuis plus de quarante ans par les populations concernées et soutenu par de nombreuses associations, syndicats, partis, élus, citoyens de Nantes et d’ailleurs, illustre l’urgente nécessité de mesurer toute décision de « développement » à l’aune de cette nouvelle donne énergétique.

Un projet de nouvel aéroport est aujourd’hui en contradiction totale avec une politique d’économie d’énergie et avec les conclusions du Grenelle de l’environnement. Alors que les porteurs eux-mêmes reconnaissent qu’il est un ’pari sur l’avenir’, nous ne pouvons que considérer que c’est un projet du siècle passé : dévoreur de terres agricoles indispensables pour assurer la souveraineté alimentaire, destructeur de modes de vie, de solidarités, de pratiques culturelles et sociales.

Ce projet apparaît de plus en plus décalé par rapport à des réalités de moins en moins contestables : stagnation du trafic aérien à Nantes, nécessité de réduire les émissions de gaz à effets de serre, raréfaction inéluctable des ressources pétrolières, coût pharaonique (en constante augmentation) à la charge collectivités publiques déjà exsangues quand tant de besoins sociaux sont insatisfaits.

Il existe déjà un aéroport international sur Nantes bien loin de la saturation, et répondant aux meilleurs critères de sécurité. Cet aéroport est déjà doté des infrastructures nécessaires : périphérique auto-routier, voie ferrée, tramway proche. La sécurité et le confort des populations de Nantes doivent être améliorés par des solutions techniques alternatives, jamais prises en compte jusqu’à ce jour.

Alors que les collectivités locales, et Vinci, concessionnaire pour 55 ans récemment désigné pour la construction et l’exploitation future, font tout pour faire avancer le projet à marche forcée, la résistance se poursuit sur le terrain, les recours s’organisent, la mobilisation grandit au niveau national.


L’appel au rassemblement national de résistance au projet d’aéroport les 8, 9 et 10 juillet 2011 à Notre Dame des Landes (44) est à l’initiative de la coordination des associations et mouvements opposés au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ainsi de collectifs, associations et mouvements locaux et nationaux, réunis en Collectif National pour l’Abandon du projet d’aéroport :


A l’Est de l’Erdre, ACCV - Association Chapelaine de défense et conservation du Cadre de Vie, ACIPA – Association des Citoyens concernés par le Projet d’Aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ADECA – Association Des Exploitants Concernés par l’Aéroport, Alliance Ecologiste Indépendante, Alter-Ékolo, ANDE - Association Nantaise Déplacement Environnement, ATTAC 44 et 56, Bien Vivre à Vigneux, Breizhistance, Bretagne Vivante, CAP21, CéDpa (Collectif des élus qui Doutent de la pertinence du projet d’aéroport), Collectif citoyen Anti-Marées Noires de Saint-Nazaire et du littoral, Confédération Paysanne, Debout la République, Europe Ecologie - Les Verts (EE - LV), Fac Verte de Nantes, GND - Groupe Nantais pour la Décroissance, Greenpeace 44, la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT), la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologiste (FASE), l’Association des Communistes Unitaires (ACU), l’Association Internationale de Techniciens-Expert et chercheurs (Aitec-IPAM), l’Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l’Action citoyenne (ATTAC), le Mouvement des Objecteurs de Croissance (MOC), le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP), le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), le Parti de Gauche (PG), le Parti Pour La Décroissance (PPLD), Les Alternatifs, Les Amis de la Terre, Les Désobéissants, les Jeunes Ecologistes, LPO - Ligue de protection des oiseaux, l’Union syndicale Solidaires, MALICE, MODEM 44, Mouvement des Objecteurs de Croissance, NATUR-ACTION, Nature Avenir, NPA 44, Parti de Gauche, Relocalisons, Sèvre propre 2015, Solidarités Ecologie, Sortir du nucléaire Loire et Vilaine, UTOPIA, Vertou Ecologie Solidarité, Vivre à Sucé, Vivre à Treillières, …


Premières personnalités signataires (au 4/05/2010) :


Verveine ANGELI (syndicaliste, Union syndicale Solidaires)), Clémentine AUTAIN (la Fédération pour une Alternative Sociale et écologique – FASE), François AUTAIN (sénateur parti de gauche), Geneviève AZAM (économiste Toulouse II), Jacqueline BALVET (membre du bureau de Attac France), Claude BAUHAIN (sociologue), Francine BAVAY (conseillère régionale Ile de France, les Verts), Miguel BENASAYAG (Psychanalyste et philosophe), Bernard BERE (élu régional d’Aquitaine (EELV)), Aurélien BERNIER (porte-parole du M’PEP), Christian BERTHIER (Union des Familles laïques -ufal- 75 ), Olivier BESANCENOT (porte-parole du NPA), Martine BILLARD (députée parti de Gauche), Jean-Jacques BOISLAROUSSIE (porte parole des Alternatifs), Pascal BOUTEILLER (parti de Gauche et Mouvement des Objecteurs de Croissance, 35650 Le Rheu.), José BOVÉ (paysan du Larzac, député européen), Patrick BRAOUEZEC (député ACU / FASE), Sophie BRINGUY (vice-présidente à l’Environnement, Conseil Régional des Pays de la Loire), Fabienne BRUGEL (metteur en scène compagnie NAJE), Thierry BRULAVOINE (conseiller municipal St Nazaire 2008-2010), Christelle CARDET (conseillère régionale Pays de Loire), Christophe CARDET (conseiller municipal de Saumur et délégué communautaire Saumur Agglo), Vincent CHEYNET (directeur de publication du mensuel La Décroissance), Aline CHITELMAN (Syndicaliste 44), Yves COCHET (député vert de Paris), Geneviève COIFFARD-GROSDOY (CA attac France, militante altermondialiste), Mathieu COLLOGHAN (artiste plasticien Paris, Les Alternatifs), Maxime COMBES (Association Internationale de Techniciens-Expert et chercheurs -AITEC IPAM-), Jean-Luc COUDRAY (écrivain), Annick COUPÉ (porte-parole de l’Union syndicale Solidaires), Thomas COUTROT (co-président d’ATTAC France), Léon CRÉMIEUX (syndicaliste transports aériens), Elisabeth CRUAUD (maire de La Chevallerais 44), François DE RUGY (député de Loire-Atlantique), Karl DECASTER (instituteur syndicaliste SNUIPP-FSU, co-président de la FASE 72), Gilles DENIGOT (conseiller municipal de St Nazaire 1989 à 2008 et Conseiller Généralde 2008 à 2011. Syndicaliste docker.), Pierre DRUILHE (objecteur de croissance et dessinateur), Cécile DUFLOT (secrétaire national EELV, conseillère régionale Ile de France), Marc DUFUMIER (professeur en Grande école), Vincent DULONG (adjoint au Maire de la Ville d’Angers Conseiller Régional des Pays de la Loire), Michelle ERNIS (conseillère régionale Gauche Unitaire), Jacqueline FRAYSSE (députée des Hauts de Seine, Gauche citoyenne ACU/FASE), Jean GADREY (professeur émérite d’économie à Lille), Eric GALL (assistant parlementaire), Véronique GALLAIS (coordinatrice de projets dans l’économie sociale, militante altermondialiste), Susan GEORGE (écrivain), Pierre GEYRAL (membre de l’exécutif national des Alternatifs), Pierre GINESTE (ingénieur énergéticien, Houilles 78), Claudine GOICHON (conseillère régionale des pays de la Loire -EELV-), Jean Louis GRIVEAU (porte parole de la Fédération Bretagne des Alternatifs), Elisabeth GUISTHAU (conseillère municipale COUERON conseillère communautaire Nantes Métropole), Jean-Marie HARRIBEY (économiste du développement alternatif), Benoit HÉBERT (conseiller municipal de Sotteville les Rouen, Les Alternatifs), HK & LES SALTIMBANKS (musiciens), Nicolas HULOT (candidat à la Primaire de l’Ecologie pour les Présidentielles 2012), Yannick JADOT (député européen Europe Ecologie - les Verts), Eva JOLY (député européen Europe Ecologie - les Verts), Olivier KELLER (paysan, membre de la Confédération Paysanne, maire de St Jean Chambre,C Régional Rhône Alpes en charge de l’Agriculture), Pierre KHALFA (porte-parole de l’Union syndicale Solidaires), Michèle KIINTZ (association des communistes unitaires (ACU/FASE)), Bernard LANGLOIS (journaliste), Pierre LAPORTE (vice-Président conseiller général 93- FASE), Sylvie LARUE (ACU - Grand Ouest / FASE), Geneviève LEBOUTEUX (conseillère régionale Pays de la Loire), Bernard LEGROS (enseignant, essayiste et objecteur de croissance), Gilles LEMAIRE (écologiste, altermondialiste, membre du CA d’Attac), Corinne LEPAGE (député européen), Michel LEPESANT (militant-chercheur (Mouvement des objecteurs de croissance - MOC)), Isabelle LOIRAT (conseillère municipale (MoDem) à Nantes, vice-présidente du CéDpa), François LOTTEAU (porte-parole EELV Bourgogne, membre du Conseil fédéral transitoire et maire de Rully, Saône-et-Loire), Jean-Philippe MAGNEN (vice-président EELV de la région Pays de la Loire), Noël MAMÈRE (maire de Bègles, député (EELV) de Gironde), Michel MARCHAND (secrétaire national M’PEP aux questions sur l’environnement), Françoise MARCHAND (adjointe au Maire Laval -EELV), Myriam MARTIN (porte-parole du NPA), Laurent MARTINEZ (conseiller régional des Pays de la Loire CAP21/EELV), Jean-Luc MÉLENCHON (député européen, co-président du Parti de Gauche), Gilles MONSILLON (Alter-Ekolo / FASE), Corinne MOREL DARLEUX (secrétaire nationale a l’écologie du Parti de Gauche, Conseillère régionale Rhône Alpes (Front de Gauche-PG)), Jean Paul NAUD (maire de Notre Dame des Landes co-président du CéDpa), Matthieu ORPHELIN (vice président de la Région Pays de la Loire), Pascal PAQUIN (militant associatif), Jean-François PELLISSIER (conseiller régional d’Ile de France, les Alternatifs), Jean-Marie PELT (président de l’Institut européen d’écologie), Jacques PERREUX (conseiller régional, vice-président du groupe Europe Ecologie-les Verts,), Michel PERRIER (conseiller Régional Europe Ecologie Les Verts des Pays de la Loire), Christian PICQUET (porte-parole de la Gauche Unitaire), Dominique PLIHON (co-président du conseil scientifique d’attac France), Dominique POUPARD (Pays de Loire / FASE), Christine POUPIN (porte-parole du NPA), Anny POURSINOFF (députée verte des Yvelines), François PRÉNEAU (Syndicaliste 44), Pierre RABHI (agriculteur, écrivain et penseur), Josie RIFFAUD (paysanne en gironde, membre de la Confédération Paysanne et déléguée européenne à Via Campesina international), Louisette GUIBERT (conseillère municipale de Nantes, Les Alternatifs), Isabelle SÉVÈRE (élue municipale et communautaire au Mans -EELV-), Jacques TESTART (directeur de recherches honoraire à l’INSERM), Catherine THUMANN (journaliste à La Décroissance), Jean-Luc TOULY (conseiller régional Ile de France, porte parole de l’ACME France -Association pour le Contrat Mondial de l’Eau), Dominique TRICHET-ALLAIRE (conseillère municipale de Nantes.), Philippe TROTTE (maire de Vigneux de Bretagne Administrateur du CéDpa), Aurélie TROUVÉ (co-présidente d’ATTAC France), Yvonne VACHERON, Françoise VERCHERE (conseillère générale 44 parti de gauche), Elodie VIEILLE BLANCHARD (Commission écologie Les Alternatifs), Bertrand VRAIN (conseiller municipal de Nantes, Les Alternatifs), Roger WINTERHALTER (maire honoraire Lutterbach, Les Alternatifs)

Source : REZO CITOYEN

Publié dans environnement

Commenter cet article