Affaire Bettencourt-Woerth : le juge Courroye et le Figaro ou "Comment noyer le poisson"

Publié le par dan29000

Quand Courroye est interrogé par la Pravda 

Si vous l’ignoriez je vais vous faire découvrir le plus brillant limier du journalisme d’investigation depuis Rouletabille ou Tintin et Milou à nos jours : Cyrille Louis

En effet il était temps que le procureur (juge puis magistrat selon Nicolas Sarkozy) s’expliquât. En fait il ne s’explique pas, il va écouter le Lac des Cygnes (Лебединое озеро) ! Ah quel homme délicieux et fin !

Ainsi en est-il que le proc a donné une entrevue au Figaro : Courroye : « Je ne suis pas homme à céder aux pressions »
Je vais vous la faire en deux temps. Le premier reprendre les réponses mensongères de Courroye (et insultantes) et ensuite poser les questions que ce ballot d’investigateur a oublié de poser.

Le Courroye nous dit : Je vais vous faire une confidence. Juste après avoir lu son interview dans Le Monde , je suis allé voir « Le Lac des cygnes » interprété par le ballet de Novossibirsk. Face à tant de beauté et de grâce, le fiel de Mme Joly s’est désintégré pourrejoindre les particules du néant. Comme elle s’est lancée en politique depuis plusieurs années, sans doute aurait-elle besoin, avant de parler d’un dossier dont elle ignore tout, de suivre un stage de remise à niveau de ses connaissances en procédure pénale. En effet, elle semble ignorer que le parquet, en enquête préliminaire, peut obtenir l’accord d’un juge des libertés et de la détention pour perquisitionner sans l’assentiment des personnes concernées.

Vous remarquerez l’élégance et la suffisance de la réponse. L’élégant cultivé ignore le fiel en s’émerveillant des cygnes qui glissent sur un lac. Tout d’abord il aime peut-être Tchaïkovski, mais il est plutôt ignare, lui qui joue au poète, en matière physique et biblique car le néant par définition n’a pas de particules (rejoindre les particules du néant). Dire qu’Eva Joly ignore tout du dossier est évidemment insultant, mais bien évidemment faux. Elle en sait au minimum autant que toute la presse, ce qui n’est pas mince : les enregistrements, les PV venant de ses services et publiés par La Pravda, les mémos, les témoignages, et ce qu’elle a pu obtenir de ses sources personnelles. Moins un pour la crédibilité du proc. Ensuite, il est soit encore plus mal renseigné qu’Eva Joly, ou bien ment-il, mais cette dernière a bien parlé du juge des libertés et ce dans une vidéo d’Arrêt sur image consultable et vérifiable par tout le monde. Moins deux pour sa crédibilité.

Le Courroye nous ajoute : Si une information doit être ouverte, elle le sera. Si des poursuites devant le tribunal doivent être engagées, elles le seront. Si un classement doit intervenir il sera prononcé.

Vous êtes assez finauds pour avoir remarqué la fin : Si un classement doit intervenir il sera prononcé. Je parie qu’il y aura des classements pour prescription, comme ce fut l’argument pour classer la plainte pour abus de faiblesse alors que la juge Prévost Desprez serait en train, pourtant de prouver le contraire. Moins trois pour sa crédibilité.

Le Courroye nous continue : Sait-on qu’en France, plus de 95% des enquêtes sont conduites par les parquets ? Sont-elles malhonnêtes, orientées, tronquées ? L’ensemble des magistrats du parquet et des policiers français apprécieront !

Sauf votre honneur, sauf qu’il y a des millions de plaintes et que sur les centaines de milliers d’enquêtes 5 % cela fait des milliers et qu’évidemment les 95 % le sont pour des délits mineurs qui n’ont rien à voir avec 1 milliard soustrait à une veuve, avec blanchiment et fraude fiscale, avec financement illicite de la campagne du Président de la République (et là il n’y en a qu’un qui ait un poste aussi haut dans la hiérarchie même qu’il est au-dessus du Courroye) pour des sommes importantes, suspicion de trafic d’influence et de trafic de décorations etc. On est pas dans le cas du vol d’un scooter, quoique là on se soit bougé les fesses. Moins quatre pour sa crédibilité.

Le Courroye nous termine avec entre autre : L’une des enquêtes est consacrée à cet aspect et vise à vérifier les allégations de Mme Thibout. Sans préjuger de la suite, on peut d’ores et déjà constater que les propos prêtés par Mediapart à Claire Thibout concernant un financement politique généralisé ont été démentis par ses auditions devant les enquêteurs.

Claire T. a accusé le 6 juillet les politiques de toucher des enveloppes tout comme Woerth pour la campagne de Nicolas Sarkozy. Claire T. a réitéré ces déclarations devant la brigade financière quand elle a été réinterrogée sur ces faits, enfin elle l’a reconfirmé pour la seconde fois devant la juge Prévost Desprez sur PV. On ne peut pas déduire autre chose, puisque cette interview date du 22 juilleti et que la connaissance par la presse (Le Monde) date du 21 juillet (donc encore avant par le proc) pour un interrogatoire du 16 juillet que le proc ment, tout simplement. Pour le coup : moins six pour sa crédibilité.


Passons si vous le voulez bien aux questions non posées :
Pourquoi ne vous êtes-vous pas dessaisi comme le voudrait l’éthique la plus élémentaire puisque vous êtes cité dans les enregistrement ? De plus vous êtes proche déclaré de Nicolas Sarkosy cité et indirectement votre supérieur hiérarchique ?
Pensez-vous vous faire interroger par la brigade financière ou par la police pour répondre pourquoi vous êtes cité dans ces enregistrements ?
Pouvez-vous nous expliquer pourquoi comme le prouve les enregistrements authentifiés et datés, monsieur Maistre a pu transmettre l’information du classement sans suite de la plainte de sa fille pour abus de faiblesse à madame Bettencourt deux mois avant la décision officielle ?
Ne vous sentez-vous pas un peu gonflé quand en même temps que cette information fuite au profit d’un des intervenants du procès est connue de dire ceci : « Au-delà, ces pratiques illégales sont une très grave entorse au principe de la loyauté de la preuve. Voulez-vous une société où, demain, n’importe qui s’arrangera pour faire sonoriser le bureau ou le domicile d’un avocat, d’un chef d’entreprise d’un journaliste, d’un magistrat puis rendra publics ces enregistrements ? » ?
Quand allez-vous poursuivre ceux qui ont transmis au Figaro les copies des PV de l’interrogatoire de Claire T. ?
Quand poursuivrez-vous le Figaro pour recel de ces mêmes informations ?
Maître Metzner ce matin sur RTL déclare que la réunion entre Nicolas Sarkozy et madame Bettencourt, puis les deux réunions de Nicolas Sarkozy avec Maistre avait pour but d’intervenir dans l’enquête en cours allez-vous interroger tout le monde afin que les choses soit clarifiées ? Ou allez vous porter plainte pour diffamation car il insinue que vous auriez été incité à classer le dossier, comme il le dit ouvertement par ailleurs ?
Dans ce même cadre d’idées, allez vous intentez une action en justice contre Eva Joly qui vous a accusez d’entraver la justice ?
Allez-vous interroger Patrick Ouart cité dans les enregistrements, ce même Ouart à l’époque conseiller justice auprès de Nicolas Sarkozy qui a reçu à de nombreuses reprises Maistre pour parler du procès intenté par la fille à sa mère ?
Par quelle raison judiciaire se fait-il que madame Bettencourt n’ait pas été mise en garde-à-vue quand 4 autres personnes l’ont été pour enquêter sur une fraude fiscale reconnue dont elle est la principale bénéficiaire ?
Pourquoi a-t-il fallu attendre si longtemps les quatre garde-à-vues alors que les enregistrements étaient authentifiés depuis belle lurette et pourquoi encore plus longtemps pour interroger Florence Woerth et son époux ?
Y a-t-il une coïncidence de date entre ces 4 garde-à-vues et la décision du parquet de Versailles d’autoriser la juge Prévost Desprez d’enquêter sur ces fameux enregistrements ?
Pourquoi la comptable a-t-elle été traitée comme si elle était l’ennemie public numéro 1, notamment avec 3 voitures de police et deux cars de gendarmes devant chez parents, de nombreux interrogatoires (en plus sans avocat alors qu’elle n’est que simple témoin) et la nuit pour l’un d’entre eux ?
Quand sera notifier le non lieu concernant Claire T. dans la plainte pour vol alors que toutes les preuves ont déjà été fournie et les carnets retrouvés par la police dans les locaux appartenant à madame Bettencourt ??
Allez-vous poursuivre Kiejma et ses clients pour injures publiques et diffamation à l’encontre de Claire T., dénonciation calomnieuse et enfin plainte abusive pour l’avoir attaquée en justice pour le vol de carnet que madame Bettencourt avait en sa possession et qu’elle ne pouvait pas l’ignorer ?
Pourquoi avez-vous restreint une de vos enquêtes préliminaires pour blanchiment de fraude fiscale ce qui empêche des recherches plus poussées alors qu’un intitulé plus large ouvrirait plus de recherche ?
Pourquoi refusez-vous qu’il y ait un juge d’instruction alors que vous savez parfaitement que vos pouvoirs sont limités et ne permettent pas d’enquêtes hors du territoire et de facto construit une muraille de Chine entre la fraude fiscale et le moyen de la prouver tant en Suisse qu’au Lichtenstein, comme du reste l’avocat de la fondation oppose aux enquêteurs le secret professionnel quant au propriétaire final de l’île d’Arros ce qu’il ne pourrait faire si la justice du Lichtenstein était saisie ?
Comment allez-vous faire pour vérifier s’il y a des comptes en Suisse illégaux et si, comme le dit Claire T. Maistre y serait aller chercher 100 000 € tout comme au Lichtenstein ?
Allez vous faire perquisitionner le siège de l’UMP, les associations de soutien à Nicolas Sarkozy et saisir les comptes de campagne de Nicolas Sazkozy pour vérifier la conformité à la loi sachant qu’il y a d’après le témoignage de Claire T. suspicion de détournement de la loi de financement de campagne électorale et financement illégal en liquide ?
Allez-vous faire interroger Nicolas Sarkozy sur le contenu de ses rendez-vous avec madame Bettencourt et monsieur Maistre ?
Allez-vous faire interroger les banques, notamment Dexia qui a procédé à un versement de 100 000 € en liquide remis à Claire T. pour madame Bettencourt le 26 décembre 2006 afin de savoir si elles ont averti TRACFIN et sinon pourquoi ?
Si les banques ont averti TRACFIN allez-vous faire interroger TRACFIN pour savoir s’ils ont averti le ministère et sinon pourquoi et s’ils ont agi et sinon pourquoi ?
Allez-vous faire interroger le ministère et l’ex ministre du budget s’ils ont été averti des retraits en liquide et si oui s’ils ont agi en conséquence et si non pourquoi ?
Allez-vous faire interroger Eric Woerth afin de savoir pourquoi à la suite de l’information que vous avez vous-même transmise début 2009 il n’ a pas entrepris de faire faire un contrôle fiscal de la possible évasion de madame Bettencourt sachant qu’il existe au sein du ministère une cellule spécialisée à cet effet comme l’a rapporté le rapport de l’IGF, et que le ministre, comme le prouve ce rapport, est intervenu au moins en ayant des rapports avec cette cellule et ayant communiqué avec elle comme le prouve ce toujours fameux rapport et puisqu’il a reçu Maistre pour parler de la fiscalité d’un des associés de ce dernier et qu’il a demandé de le recevoir par cette cellule sans les services fiscaux comme nous l’apprend ce rapport ?
Allez-vous poursuivre Woerth pour ne pas avoir respecté la loi qui impose à toute personne en charge de l’autorité d’agir pour que les protagonistes d’un fait délictueux venu à sa connaissance soit poursuivi puisqu’il était au courant des possibles fraudes fiscales par votre intermédiaire dans l’affaire Bettencourt et que selon son propre aveu il n’est pas intervenu violant la loi et son obligation d’intervenir ? En profiterez-vous en bonus pour faire interroger Woerth sur l’affaire Wildenstein (Libération), l’avocat de la veuve Wildenstein ayant envoyé par deux fois un courrier circonstancié au ministre expliquant, en fournissant des éléments probants, qu’il y avait fraude fiscale pourquoi il n’a jamais répondu et s’il a fait faire une enquête comme l’y oblige la loi qui impose à toute personne déposant une autorité doit déclencher une enquête quand il est au courant de faits délictueux, comme cela aurait dû être le cas de MAM, Nicolas Sarkozy et autres à propos de l’affaire Clearstream ce qui leur a valu une plainte de l’avocat de Villepin afin que la justice passe ?
Que faites-vous de l’information, qui semble n’intéresser personne, du 22 juillet à RTL de Metzner disant que le premier à avoir citer Woerth n’est pas Claire T. mais Banier lorsqu’en mars 2008 il était interrogé par la police et qu’il a déclaré avec aplomb : renseignez-vous auprès de Sarkozy et Woerth ? Est-ce une menace en l’air ? est-ce un fait important, majeur dans la recherche de la vérité ? Ce fait indiquerait que Woerh était beaucoup plus impliqué qu’il ne le dit dans les affaires Bettencourt, non ? Allez-vous faire interroger Woerth là-dessus ?
Allez-vous faire interroger Banier afin qu’il fournisse des explications sur ces propos ?
Dans les enregistrements il apparait que Woerh serait intervenu auprès de l’Institut qui, il faut noter, est par ailleurs propriétaire de l’hippodrome de Chantilly, hippodrome sauvé grâce à l’Aga Khan, et ville dont le maire est Woerth, ce sauvetage ne devant pas nuire à sa réélection, afin qu’un audoitorium au futur nom d’André Bettencourt puisse se réaliser dans l’Hôtel de la monnaie. Allez-vous faire interroger Woerth là-dessus ? Est-ce que cela peut s’apparenter à un trafic d’influence ? Les preuves doivent être faciles à prouver : un auditorium est-il en cours de réalisation ? Est-ce à l’Hôtel de la Monnaie ? L’Institut de France y a-t-il pris une participation active d’une manière ou d’une autre ?
Pourquoi, malgré l’avis du parquet de Versailles refusez-vous de transmettre les copies des enregistrements à la juge Prévost Desprez votre réponse n’étant évidemment non satisfaisante et plutôt déclenchant de la suspicion (Pourquoi refusez-vous de transmettre les enregistrements à Mme Prévost-Desprez, qui instruit un supplément d’information dans l’affaire Bettencourt ? Je ne souhaite pas répondre à cette question.) ?
Au total moins 33 pour la crédibilité du procureur Courroye.

Pour la nomination d’un juge indépendant c’est ici.


Si vous êtes intéressés vous pouvez retrouver totalement gratuitement car il est hors de question que je touche un Kopek sur le dos de la Sarkozye qui, étant le règne du bling bling et de l’argent roi et corrupteur, sera combattue par son contraire : la gratuité (ou en compensation faire un don à Agoravox ou vous abonnez à Médiapart). Pour simple information, si vous êtes sur iPhone ou iPad, sans flash, en haut de la page dans le bandeau vous pouvez télécharger les textes en pdf et pour trous les diffuser le plus possible autour de vous. Enfin, avant de les mettre sur ce site mi juillet, sachez que le premier texte avait déjà été téléchargé plus de 25 000 fois) 

 

Source : IMHOTEP / AGORA VOX 

Publié dans actualités

Commenter cet article

luc 29/07/2010 11:55



en plus de ça, le Figaro aura entendu ce qui l'arrangeait. Mais un simple regard sur la tronche de Courroye, et une rapide réflexion sur l'univers étriqué dans lequel il évolue, permet de
rectifier : il ne voulait parler que du lac des signes.



dan29000 29/07/2010 11:58



Tout à fait d'accord.


A noter que vous pouvez toujours laisser des coms dans les prochains jours, mais ils ne seront validés qu'après le 15/08 pour cause de vacances...