Afghanistan : Retrait immédiat des troupes de l'OTAN

Publié le par dan29000

otan 2APPEL UNITAIRE A MANIFESTER SAMEDI PROCHAIN
Manifestation contre la guerre

Le 11 janvier deux soldats français sont morts ainsi que trois Américains et un Britannique victimes de la sale guerre que mènent les grandes puissances contre les peuples d'Afghanistan

dont elles occupent le pays sous couvert de lutte contre le terrorisme. 6 vies sacrifiées aux intérêts des maîtres du monde qui veulent perpétuer leur domination sur les peuples! Mais c'est aussi et surtout la population afghane victime de milliers de morts et de souffrances sans nom dont le sort est sacrifié aux mêmes intérêts, aux mêmes appétits de domination. Et, ajoutant le cynisme à l'abjection, le gouvernement français pourchasse les réfugiés afghans qui fuient la guerre

Cette guerre ne vise nullement la paix et la démocratie.

L'occupation du pays par l'Otan se traduit par une aggravation des difficultés dramatiques pour la population, une perpétuation de l'oppression des femmes. Loin d'affaiblir les talibans, elle pousse dans leurs bras les classes populaires qui se détournent d'un pouvoir fantoche, instrument de l'Otan, élu par la fraude et la corruption. C'est bien la politique agressive des vieilles puissances coloniales qui nourrit le terrorisme. Son échec conduit à une fuite en avant militariste.

Ainsi, l’attentat manqué contre le vol Détroit-Amsterdam, le 25 décembre 2009, a servi de prétexte à la relance de la propagande américaine pour justifier «la guerre contre le terrorisme», et, en particulier, le début de l’offensive militaire des USA au Yémen.

«Nous allons continuer à utiliser tous les éléments en notre pouvoir pour intercepter, détruire et vaincre les extrémistes qui nous menacent, qu’ils soient d’Afghanistan, du Pakistan, du Yémen ou de la Somalie, ou de partout où ils préparent des attaques contre le sol américain», a déclaré Obama reprenant les mots mêmes de Bush.

L'accentuation de l'offensive des USA au Yémen vise bien plus àterroriser la population pour essayer d’asseoir l’autorité du dictateur en place qu’à éliminer El-Qaida. Elle ne peut au Yémen comme en Afghanistan qu’alimenter la révolte contre les USA et leurs alliés. L’enjeu pour ces derniers est de s’assurer le contrôle d’une position stratégique comme en Afghanisatn, en Irak, en Somalie ou au Moyen-Orient. Le Yémen, un des pays les plus pauvres du monde, est une position primordiale pour le contrôle de la péninsule Arabique comme de l’océan Indien.

La politique des USA et de l'Otan loin de préparer la paix comme le prétend le dernier prix Nobel exacerbe les tensions.

Le 28 janvier aura lieu, à Londres, une réunion des chefs d’Etat des pays alliés des USA pour décider de leur participation à l’effort militaire que demande Obama. C’est à l’issue de cette réunion que Sarkozy annoncera celle de la France. Déjà des gendarmes ont été envoyés en renfort des 3300 soldats et 150 gendarmes français présents en Afghanistan.

Ce sont ainsi de nouvelles vies humaines, des milliards de dollars et d’euros que les dirigeants des puissances impérialistes s’apprêtent à sacrifier pour assurer leur contrôle du monde contre les peuples.

Partout dans le monde, s’exprime la condamnation de cette politique pour exiger le retrait des troupes d’Irak et d’Afghanistan.

Le NPA se joint àl’appel lancé par de nombreuses organisations politiques et syndicales à manifester à Paris la veille de la réunion de Londres.

Pas un homme, pas un euro pour la guerre !

Retrait immédiat des troupes de l’Otan !
Manifestation le samedi 23 janvier 14 heures place de la République- Paris

Organisations signataires de l’appel: AAW, ACG, ARAC, ATTAC-France, Collectif des iraniens contre la guerre, Collectif Faty KOUMBA: association des libertés, droits de l'homme et non-violence, Europe solidaire sans frontières (ESSF), Gauche Unitaire, FSU, Le Cedetim, Le Mouvement de la Paix, les Alternatifs, les Verts, LIFPL, Marche Mondiale des Femmes (MMF), M'PEP, MRAP, NPA, Organisation Femmes Egalité, PCF, PCOF, PG, Réseau Féministe "Ruptures", Union Pacifiste, Union syndicale Solidaires…

Publié dans actualités

Commenter cet article