Algérie : 36 millions de raisons pour marcher, malgré l'interdiction de Bouteflika

Publié le par dan29000

 

 

 

 

36 millions de raisons pour marcher !

 

 

 

MAHGOURINES, HARRAGAS et MAHROUGUINES


Je marcherai pour ma fille qui a été privée de son sentiment d’appartenance à son pays. Pour qu’elle puisse revenir un jour et travailler pour participer à bâtir notre Algérie.


Je marcherai pour mon père qui a combattu pour une Algérie libre et qui est enterré hors de son Algérie. Je marcherai pour Boudiaf, les morts de Bentalha, les intellectuels, les policiers, les gendarmes et monsieur tout le monde qui se sont fait massacrés.

Je marcherai pour les mahrouguines, les mahguourines et les jeunes harragas que j’ai vu partir de Mostaganem avec cette peur au ventre que leurs yeux hagards me transmettaient.

Je marcherai pour leurs mamans déchirées que j’ai vu pleurer tout en les poussant dans la barque. Je marcherai pour que tous nos morts ne soient pas morts pour rien et que tous les vivants puissent enfin vivre dans la dignité.

Je marcherai pour tous ces intellectuels algériens à travers le monde. Pour ne plus voir nos médecins, nos ingénieurs, nos spécialistes faire le taxi, les centres d’appel, ou recevoir des sous d’un gouvernement quelconque. Je marcherai pour valoriser notre matière grise chez nous.

Je marcherai pour ne plus voir se briser des foyers algériens à l’étranger faute d’adaptation. Je marcherai pour ne plus rencontrer ses jeunes algériens émigrés dans le monde et qui sont souvent perdus, déracinés et malheureux.

Je marcherai pour que ces voleurs qui pillent le pays dégagent. Je marcherai pour ne plus me faire diriger par des bras cassés, des corrompus, des gens menaçants et méchants.

Je marcherai pour changer les choses dans cette gouvernance basée d’abord sur les intérêts de chaque gouvernant.

Je marcherai pour savourer le plaisir de hurler « TOUFIK BOUTEF PRENEZ VOS GENS ET DÉGAGEZ ».

Je marcherai pour hurler que la DRS n’est pas notre maître, qu’ils ne sont pas aussi forts et aussi intelligents qu’ils veulent paraître.

Je marcherai pour dire à la DRS, je n’ai plus peur de vous !

Je marcherai pour que les américains comprennent qu’il n’est plus question de nous sacrifier nous autres algériens pour le bien être des USA. Pour qu’ils comprennent une bonne fois pour toutes que jamais plus des marionnettes actionnées par la maison blanche ne seront nos gouvernants.

Je marcherai pour qu’on redevienne un peuple éduqué, qu’on retrouve nos valeurs et qu’on renoue avec l’amour entre concitoyens. Pour que plus jamais je n’entende que les algériens sont des extrémistes kamikazes et ignorants.

Je marcherai pour que nos jeunes retrouvent le goût du travail et l’amour du savoir et de la connaissance. Pour que tous les enfants algériens puissent se nourrir, s’habiller, se loger décemment.

Je marcherai pour que tous les algériens sans exception redeviennent des êtres humains à part entière.

Je marcherai pour que nos villes redeviennent aussi propres qu’elles l’étaient avant. Je marcherais pour que notre justice redevienne juste, nos professeurs compétents, nos médecins consciencieux, nos députés intègres, nos journalistes vrais. Je marcherais pour que l’armée comprenne qu’elle existe pour nous servir et nous protéger et non le contraire.

Je vais marcher contre toutes les absurdités que nous vivons au quotidien. Contre l’abus, l’obscurantisme, la corruption, l’intolérance. Pour l’espoir, l’équité et la tolérance.

Je marcherai pour pouvoir me sentir algérienne au milieu d’un peuple algérien qui s’unit pour prendre son sort en main. Je marcherais contre ce sentiment d’impuissance que j’éprouve au quotidien.

Je marcherai pour que ces jeunes ne disent plus jamais (je cite) : Boutef est quand même bien il a enlevé le terrorisme, on est malheureux mais au moins on est vivant. Je marcherais pour leur dire la vérité et leur faire comprendre qu’ils ont droit de vivre sans peur.

Je marcherai pour dire que les algériens ne sont pas des tubes digestifs qui demandent l’aumône à ce pouvoir illégitime.

Je marcherai pour que plus aucun algérien ne déteste l’autre à cause de ses croyances, sa région, sa classe sociale, son sexe, ou sa situation géographique.

En fait, je marcherai pour dire à ce pouvoir tu ne peux plus rester car tu ne pourras plus nous diviser.

Je marcherai pour que l’élite et le peuple puisse se mélanger. Je marcherais pour expliquer aux policiers qu’avant d’être policiers ils sont algériens donc des nôtres.

Je marcherai pour dire aux jeunes en colère qu’ils ne faut plus détruire notre Algérie. Je marcherais pour leur dire que la violence n’est pas un modèle de vie.

Je marcherai pour dire aux éventuels casseurs à la solde du gouvernement qu’il est toujours temps de nous rejoindre.

Je marcherai pour ne plus avoir peur de marcher.Je marcherais afin que je puisse marcher un jour chez moi au milieu des miens et non en face d’une ambassade !

Nacera Kherbouche

 

Source : Algérie-focus

Publié dans actualités

Commenter cet article

ikni 12/02/2011 19:05



a se jour la le 12 02 2011 a alger je me trouve ni a exprimer ni aparler ni a reclamer et je me demande ou sont les jeunes qui va nous aider avec leur capacité
forte les jeunes soyez nombreux pour mobiliser et sauver l algerie mon amour



dan29000 12/02/2011 19:45



ne perdez pas courage, les jeunes sont bien là, l'algérie a une jeunesse nombreuse, elle va forcément entrer en action un jour, les peuples attendent et attendent et subissent, et un jour se
soulèvent comme en Egypte et en Tunisie, je connais l'Algérie, et malgré toutes les souffrances subies, le peuple va se soulever, ce n'est qu'une question de temps, le temps de la révolution
viendra malgré la répression...Courage, ayez confiance, le peuple algérien est un grand peuple, il a vaincu les français, il saura vaincre la dictature de Bouteflika...