Altergouvernement, 18 ministres-citoyens pour une réelle alternative

Publié le par dan29000

 

 

 

 altergouvernement MD [50%]

 

 

 

 

 

 

 

 

Mai 2012 approche. En réalité rien ne s'est passé comme prévu, les deux grands candidats favoris des médias et de leurs sondeurs sont battus, abattus...Après une campagne rudement menée à la base, le candidat du MIRAC (Mouvement indépendant pour une réelle alternative citoyenne) fait 55% au second tour des présidentielles. Logiquement il forme alors son gouvernement...

 

  Mais un altergouvernement, très innovant, car formé de 18 citoyens, sans aucun politicien de métier. Donc on peut parler de ministres-citoyens qui vont tenter de prouver qu'une alternative sociale et politique est possible face au libéralisme dominateur.

 

  Comme vous l'avez sans doute compris, nous sommes, pour le moment, dans la fiction.

 

  Certes. Mais faire de la politique c'est aussi avoir le sens de l'utopie. Alors ce livre paru récemment nous propose de rêver un peu à ce printemps alternatif. Un bel ensemble de personnalités reconnues pour leurs engagements de longues dates forme cet altergouvernement. Chaque ministre, au fil des pages, va nous expliquer les principes de son action future, quelles seront les mesures à mettre en place dans les premiers jours afin que l'on puisse retrouver un peu plus de justice et d'égalité dans nos vies quotidiennes.

 

  Ce passionnant programme s'ouvre avec le ministère des affaires étrangères, avec Susan George, cofondatrice et présidente d'honneur d'ATTAC. Reconnaissance de la Palestine, sortie de l'OTAN, retrait de toutes les troupes françaises engagées à l'étranger, renforcer le rayonnement culturel de la France, renoncer aux dettes de l'Afrique, redéfinir le rôle de l'armée française, ou encore favoriser un retour à une Europe sociale. Vaste et beau programme proposé dans ces quelques pages par cette célèbre altermondialisme.

 

  Au ministère de la justice, Clarisse Taron, qui est actuellement présidente du Syndicat de la magistrature. En une petite quinzaine de pages, elle plaide pour une justice réellement indépendante (il va y avoir du boulot...), un nouveau statut pour le parquet, pour une justice lisible et à la portée de tous, une défense vraiment accessible, une juridiction de proximité, pour une limitation de la détention provisoire, ou encore réformer les prisons...Là aussi pas mal de travail en perspective.

 

  Vous avez sans doute compris la démarche, nous n'allons pas passer en revue la totalité du gouvernement, même s'il n'y a que 18 ministères. Ajoutons pour finir le ministère du logement, avec Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de l'association Droit au logement (DAL). Qui d'autre que lui pouvait tenir ce poste dans un tel gouvernement ? Dans ses premières actions, la réquisition des logements vacants, régler les situations sanitaires d'urgence, faire baisser les loyers et les charges, généraliser les entreprises foncières publiques, supprimer les niches fiscales, innover pour mieux construire, produire davantage de logements sociaux ou encore rétablir un véritable système HLM.

 

  En fin de volume, Gérard da Silva, historien du mouvement social, nous rappelle utilement quelques dates du libéralisme de 1776 (naissance avec John Law de la première banque) à 2011 avec le rapport du FMI félicitant Kadhafi pour son programme ambitieux de privatisation des banques. Quelques dates aussi du droit du travail, de 1354 à 2010, la réforme des retraites.

 

  D'une lecture aisée, ce livre tombe au bon moment, s'adressant à un large public, il ouvre de nombreuses et riches perspectives. Il contraste énormément avec la grande majorité des programmes proposés par les candidats actuels. Un tel altergouvernement serait d'ailleurs une belle motivation pour remédier à l'abstention massive souvent présente dans les dernières élections. Un programme, des ministres, des idées qui donneraient envie de voter, une belle utopie qui pourrait sans doute un jour exister.

 

Dan29000

 

 

Altergouvernement

18 ministres-citoyens pour une réelle alternative


Ariès, Azam, Dufumier, Duru-Bellot, Egullion, Eyraud, George, Harribey, Lepage, Leymarie, Mucchielli, Pailler, Péré-Marzano, Piasecki, Pinçon, Pinçon-Charlot, Taron, Testart

Dessins : URBS

Editions le muscadier

2012 / 288 p / 14 euros

Imprimé sur papier composé de fibres naturelles renouvelables

 

============================================

"Soyez résolus de ne servir plus, et vous serez libres"

ETIENNE DE  LA BOETIE

 

Voir le site de l'éditeur, ICI

Lire quelques pages, ICI

 

Conseil des ministres de l'altergouvernement - 17 février 2012 par le_muscadier
Le premier Conseil des ministres de l'altergouvernement s'est tenu dans les locaux du DAL (Droit au logement) le 17 février 2012. Le thème de la soirée était : «2012 : quelles mesures pour un monde plus juste et plus égalitaire ?».

Onze des dix-huit ministres citoyens de l'ouvrage «Altergouvernement» publié aux éditions du Muscadier étaient présents : Susan George (ministre des Affaires étrangères), Philippe Leymarie (ministre de la Défense), Geneviève Azam (ministre de l'Écologie), Jacques Testart (ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche), Aline Pailler (ministre de l'Information), Clarisse Taron (ministre de la Justice), Jean-Baptiste Eyraud (ministre du Logement), Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon (ministres de la Réforme de l'État), Claude Egullion (ministre de la Santé) et Nathalie Péré-Marzano (ministre des Solidarités).

Les interventions de chaque ministre-citoyen sont également disponibles individuellement dans leur version exhaustive.

 

Les auteurs du livre

Paul Ariès : politiste - directeur du Sarkophage (journal des gauches antiproductivistes)
Geneviève Azam : économiste - membre du Conseil scientifique d'Attac
Marc Dufumier : professeur émérite d'agriculture comparée à AgroParisTech
Marie Duru-Bellat : sociologue de l'éducation à l'Observatoire national du changement
Claude Egullion : médecin coordinatrice à l'hôpital Pierre Rouquès-Les Bluets
Jean-Baptiste Eyraud : porte-parole de l'association Droit au logement (DAL)
Susan George : cofondatrice et présidente d'honneur d'Attac
Jean-Marie Harribey : professeur à l'université Bordeaux IV - ancien président d'Attac
Franck Lepage : membre de la coopérative d'éducation populaire Le Pavé
Philippe Leymarie : rédacteur du blog Défense en ligne
Laurent Mucchielli : directeur de recherches au CNRS
Aline Pailler : productrice à France Culture
Nathalie Péré-Marzano : déléguée générale du CRID
Fabien Piasecki : coordinateur de la Fondation Sciences Citoyennes
Michel Pinçon : sociologue - coauteur du livre Le président des riches
Monique Pinçon-Charlot : sociologue - coauteur du livre Le président des riches
Clarisse Taron : présidente du Syndicat de la magistrature
Jacques Testart : président de la Fondation Sciences Citoyennes


Publié dans lectures

Commenter cet article

Serge 06/03/2012 11:01


Je l'ai lu, vraiment super, à faire lire par du monde, cela nous change beaucoup des conneries que l'on entend à la télé en ce moment en boucles, merci

dan29000 06/03/2012 11:02



Tout à fait, un livre bien utile en ce moment, dommage que l'on ne voit pas trop de candidats s'en rapprochant vraiment...