Appel à la grève des professionnels de l'urgence sociale, mardi

Publié le par dan29000

Grève des professionnels de l'urgence sociale

La Coordination Nationale des Professionnels de l'Urgence Sociale a lancé un appel à la grève le mardi 27 mars, pour dénoncer le non-respect de la loi par l'Etat, en matière d'hébergement et de logement!


Bien que soit inscrit dans le Code de l'Action Sociale et des Familles  :

" Toute personne sans abri, en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès à tout moment, à un dispositif d'hébergement d'urgence " Art. L 345-2-3

 

"Toute personne accueillie dans une structure d'hébergement d'urgence doit pouvoir y bénéficier d'un accompagnement personnalisé , et y demeurer , dès lors qu'elle le souhaite, jusqu'à ce qu'une orientation lui soit proposée"  Art. L-345-2-3

 

Bien que le Conseil d'Etat, dans sa décision rendue le 10 Février2012, ait reconnu le droit à l'hébergement comme une liberté fondamentale, l'Etat s'évertue à piétiner la Loi, de façon inacceptable et contre-productive en termes de dépenses publiques.

Des centaines de personnes ont déjà commencé à être jetées à la rue. Des milliers les y rejoindront dès la fin du mois de mars, partout en France, condamnées à recommencer fatalement le cycle infernal de la recherche d'un hébergement ou d'un logement. Ces remises à la rue sont hors la loi!

 

Nous refusons la fermeture des centres d'hébergements ouverts pendant l'hiver!

Parce que ces remises à la rue nous rendent impossible l'exécution des missions qui nous ont été confiées (mises à l'abri, prendre soin, accompagnement social, ...)

Parce que nous ne nous tairons jamais pour ne pas être les complices silencieux du mépris de l'Etat face aux drits des personnes :

LES PROFESSIONNELS DE L'URGENCE SOCIALE

APPELLENT A LA GREVE

LE MARDI 27 MARS 2012

A LYON : RASSEMBLEMENT  A 15 H.00 PLACE CARNOT

 

 

L'Etat a l'obligation d'adapter les moyens aux besoins qui explosent en ces temps de crise.. La Cour des Comptes, ainsi que le dernier rapport parlementaire sur le sujet, le soulignent à juste titre.

Nous n'accepterons jamais d'abandonner sur le pavé des hommes, des femmes et des enfants dont on bafoue une liberté fondamentale !

Nous interpellons publiquement les citoyens, les élus, les candidats à l'élection présidentielle sur les enjeux ayant trait aux fondements du Pacte Républicain de notre Pays.

Merci de diffuser cette annonce dans vos réseaux.

(Baptiste Menghin 06.88.48.39.24 / Maud Bigot 06.18.92.41.08)

Rejoignez-nous pour ces manifestations prévues un peu partout en France , que vous soyez professionnels de l'urgence sociale, bénévoles, ou simplement citoyens révoltés par la désinvolture de l"Etat ....

 

Source : MEDIAPART

Publié dans actualités

Commenter cet article