Argentine : des ouvriers s'emparent d'une fabrique de céramique

Publié le par dan29000

Stefaniqq-2.jpgArgentine : prise de la fabrique céramique Stefani par ses ouvriers


Après 6 mois de rétention de tâches pour le paiement de salaires et de négociations avec les patrons et le pouvoir politique local, les ouvriers de Cerámica Stefani ont pris la fabrique et l’ont mise à produire.


Le 19 mai au matin les 60 travailleurs, avec le Syndicat Céramiste de Neuquén (SOECN) ont pris la fabrique de brique, propriété des frères Vladimiro et Juan Alberto Stefani, située dans la ville de Cutral Có.


Durant la journée la fabrique a été mise en production par les ouvriers comme s’il s’agissait d’un jour normal. Cependant là il n’y avait pas de patrons. A 17 heure, ils ont formés de tours de garde et réalisé un acte public dans lequel une assemblée a décidé de prendre possession de la fabrique si le manque de réponse aux revendications continue.


Depuis décembre de l’année dernière, les travailleurs de Céramica Stefani réalisaient une rétention de tâches en défense de la fabrique abandonnée de ses patrons devant le non paiement des quinzaines de travail, la suspension de la couverture sociale et plus d’un an de non cotisation aux caisses de retraite, avec une dette d’un 1,3 million de pesos (400 000 dollars).


Avec un grand consensus et soutien de la communauté provinciale, ont accompagné la mesure avec leur présence : des particuliers, des sections syndicales d’enseignants de la province, des enseignants privés, des organismes de droits de l’homme, des étudiants, des partis politiques, l’organisation Zainuco et le groupe Ademys de Capitale Fédérale.


(...)


Anred, 20 mai 2010.


Traduit par http://amerikenlutte.free.fr
 

Publié dans actualités

Commenter cet article