Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

20:40

It's a free world

Angie et Rose tentent de se faire une place dans un monde où le profit est roi. Ken Loach brosse un portrait dérangeant des exploiteurs et des exploités d'aujourd'hui.

   
ARTE F © Joss Barratt

jeudi, 9 juin 2011 à 20:40

Rediffusions :
15.06.2011 à 14:45
20.06.2011 à 14:45
It's a free world
(Royaume Uni , Italie, Allemagne, 2007, 92mn, VM)
ARTE F
Réalisateur: Ken Loach
Image: Nigel Willoughby
Musique: George Fenton
Montage: Jonathan Morris
Acteur: Colin Coughlin, Davoud Rastgou, Joe Siffleet, Juliet Ellis, Kierston Wareing, Leslaw Zurek, Maggie Hussey, Raymond Mearns
Auteur: Paul Laverty
Production: BIM Distribuzione, EMC Produktion, SPI International, Sixteen Films, Tornasol Films
Producteur: Rebecca O'Brien

    

Angie et Rose tentent de se faire une place dans un monde où le profit est roi. Ken Loach brosse un portrait dérangeant des exploiteurs et des exploités d'aujourd'hui.

Du jour au lendemain, Angie, séduisante mère célibataire, se fait éjecter de l'agence d'intérim où elle travaille. Déterminée à réussir, elle décide de créer sa propre agence avec Rose, sa colocataire. Les deux jeunes femmes procurent aux entreprises des travailleurs immigrés. Elles ont peu de moyens, mais Angie voit grand. Intransigeante en affaires et sans scrupules, elle veut se faire une place dans ce milieu de machos. Angie et Rose se retrouvent alors prises dans un engrenage auquel elles n'étaient pas préparées...

Esclavagisme moderne
Ken Loach (Le vent se lève, Palme d'or du festival de Cannes 2006) se fait le témoin politico-social de la situation des travailleurs immigrés dans le Londres contemporain. À travers l'odyssée chaotique d'Angie, on découvre les conditions de (sur)vie de ces hommes prêts à tout pour avoir un salaire. Devant la combativité cynique de cette jeune femme sexy, on est partagé entre attraction et répulsion. Ken Loach, fidèle à la classe ouvrière depuis Which side are you on ? (1985), tourné sous l'ère Thatcher, se frotte à la période Blair et signe ici un film d'autant plus dérangeant que le bien et le mal s'y imbriquent confusément.

Tag(s) : #écrans

Partager cet article

Repost 0