Arte : Summer of Rebels, dimanche 29, Marlon Brando, The Doors, Iggy Pop

Publié le par dan29000

Dimanche 29 juillet 2012 à 20h40 - 18/07/12

L'équipée sauvage

 

zoom
Previous imageNext image
Film de Laszlo Benedek (États-Unis, 1953, 79 minutes). Avec Marlon Brando, Marie Murphy, Robert Keith.

Une horde de motards sème la panique dans une petite ville américaine de la côte Ouest. La naissance du mythe Marlon Brando qui, en un film, devient l’incarnation absolue du rebelle, inspirant jusqu’au look de James Dean et d’Elvis Presley.

 

L'équipée sauvage
dimanche, 29 juillet 2012 à 20:45
Pas de rediffusion
(Etats-Unis, 1953, 79mn)
ARTE F

 

=========================================

Dimanche 29 juillet 2012 à 22h - 11/07/12

The Doors - When You're Strange

 

zoom
Previous imageNext image
Documentaire de Tom DiCillo (États-Unis, 2009, 82 minutes).

Aucun groupe n’a incarné autant la révolte de la jeune génération que les Doors. Leur son  incomparable, leur volonté  infaillible de liberté artistique absolue ont inspiré des générations de jeunes.

Tom DiCillo - à qui on doit le très beau film (Ça tourne à Manhattan) - relate, près de quarante ans après la mort de Jim Morrison, l’aventure exceptionnelle des Doors, de la création du groupe en 1965 à la mort de son leader en 1971.

Dicillo nous dévoile des archives inédites filmées, pour certaines, par Morrison lui-même.

Le commentaire est dit dans la version originale par Johnny Depp.



 

When you're strange
dimanche, 29 juillet 2012 à 22:00
Rediffusion vendredi 3 août à 02H20
(Etats-Unis, 2009, 82mn)
ARTE

==================================================

Dimanche 29 juillet 2012 à 23h15 - 20/07/12

Call me Iggy

Une légende nommée Iggy Pop

 

 

zoom
Previous imageNext image
Documentaire de Jean Boué (Allemagne, 2012, 43 minutes).
Inventeur du punk à la fin des sixties avec ses mythiques Stooges, Iggy Pop a survécu à tous les excès. À 65 ans, l'iguane a gardé la ligne, la classe et la rage. Jean Boué l'a accompagné sur les traces de son passé, des premiers concerts de la fin des années 1960 à aujourd’hui, où il répète son spectacle "Love & death". Avant de livrer un visage inattendu du rocker : celui d'un retraité dans sa résidence de Floride, une sorte de vieil original, volontiers pensif, mais aussi tellement semblable à ses voisins.


 

Call me Iggy
dimanche, 29 juillet 2012 à 23:25
Pas de rediffusion
(Allemagne, 2012, 43mn)
ZDF

 

 

SOURCE / ARTE

Publié dans écrans

Commenter cet article