Arte : sur les traces de Jack Kerouac, un film de Hannes Rossacher, ce samedi

Publié le par dan29000

25/09/12

On Jack's road - Sur les traces de Jack Kerouac

Un documentaire de Hannes Rossacher - Samedi 29 septembre 2012 à 22h40 (1 & 2)

 

Quatre passionnés traversent les États-Unis avec, pour seul guide, le roman culte de Jack Kerouac Sur la route. Un road movie poétique et enlevé sur les traces de la Beat Generation.

zoom
Previous imageNext image
Quatre jeunes artistes décident de partir ensemble, sur la route, à la rencontre de leur écrivain favori : Philip Hodes, réalisateur à Los Angeles ; Anna F., une musicienne, chanteuse et compositrice autrichienne ; François Lang, un Français installé à Vienne en tant qu'auteur de jeux satiriques ; et Marlen Müller, photographe à Berlin. D'histoires et d'horizons différents, ils ne se connaissent pas mais entreprennent un périple en voiture de New York à San Francisco avec, pour fil conducteur, le livre Sur la route de Jack Kerouac...


Artistes en herbe


C'est un voyage initiatique, sur les traces de la Beat Generation, que nous proposent les réalisateurs en suivant ces jeunes protagonistes avides de découvertes, de rencontres et de nouveaux paysages. Au cours de leur road trip, ils font escale à Cherry Valley ou encore à Lowell (Massachusetts), ville de naissance de Jack Kerouac. Ils rencontrent un spécialiste de l'écrivain, Paul Slovak, qui revient sur la genèse de Sur la route, s'entretiennent avec Bill Morgan, l'archiviste personnel d'Allen Ginsberg - que Kerouac a rencontré au cours de son périple -, et découvrent le festival "Lowell celebrates Kerouac" en compagnie de Mike Wurm, son président.

Pour Philip, le but est simple : "me marrer, écrire beaucoup, faire des tas de vidéos et m'essayer à la poésie". Anna, quant à elle, cherche de l'inspiration pour de nouvelles chansons. Sur la route, les quatre jeunes interagissent et partagent leurs visées artistiques, bercés par des lectures d'extraits du livre culte. Au travers de leurs parcours, ce documentaire montre que la Beat Generation, mouvement de libération littéraire et artistique des années 1950 dont Kerouac fut une figure de proue, continue d'influencer les artistes d'aujourd'hui et de demain.


Jack Kerouac - On The Road


Jack Kerouac a écrit Sur la route en 1951. Un roman qui a saisi sur le vif le ressenti de toute une génération de jeunes qu’on appelait déjà, à l’époque, la beat generation. Le beat, c’est cette fameuse « pulse » qui bat si fort dans ses récits de voyages à travers les États-Unis, à la fin des années quarante. Jack Kerouac y formule les interrogations et les attentes des jeunes de toute une époque. Comme eux, il était perpétuellement en quête – avide de liberté, d’expériences, sexuelles et hallucinogènes, prêt à toutes les aventures. Lors de ses voyages, il rencontrait d’autres quêteurs mais aussi ceux qui avaient trouvé les réponses à leurs propres questionnements. Il présente à ses lecteurs l’image d’un pays et d’une génération en rupture, il met le doigt sur le point le plus sensible des jeunes de son temps, et de nombreux jeunes d’aujourd’hui.

En 2010 paraît pour la première fois un facsimilé du tapuscrit original (Sur la route – le rouleau original). En 1951, Jack Kerouac avait dactylographié ce livre d’un seul jet en trois semaines, dans une sorte de fièvre, sur un rouleau de papier de près de 40 mètres de long qu’il avait lui-même confectionné. Difficile à lire…

L’écrivain finit par céder aux exigences de ses éditeurs qui lui demandaient de modifier les noms et les passages trop excessifs, et d’adopter un format plus conventionnel, avec chapitres, retours à la ligne, paragraphes… La version tapuscrite est beaucoup plus spontanée, fluide, authentique. Les personnages qui ont joué un rôle essentiel dans la vie de Kerouac s’y retrouvent sous leur vrai nom, les faits les plus excitants n’y sont pas floutés. Ce n’est pas une autre histoire mais c’est un autre livre.

Sur la route, c’est la vie sur la route et la route de la vie. Les jeunes ont immédiatement pris le coche, la quête d’aventure et le voyage initiatique étaient mis en branle.

En 2012 sort la première adaptation cinématographique du roman, servie par une belle distribution et réalisée par Walter Salles (Carnets de voyage). La sortie du film et la publication du facsimilé du tapuscrit redonnent une actualité particulière à l’œuvre de Kerouac.

C’est dans cette conjoncture que les deux réalisateurs Hannes Rossacher et Simon Witter sont partis avec quatre jeunes artistes pour l’Amérique. Sur les traces de Kerouac, ils ont traversé le continent d’est en ouest, de New York à San Francisco. En voiture, en Greyhound et en stop. Ils ont fait des rencontres, ont noué des amitiés, se sont laissé surprendre.

Leurs connaissances de Kerouac, leurs entrevues avec des contemporains et des spécialistes de l’écrivain leur ont permis de vivre on the trip quelque chose de beaucoup plus essentiel, de plus en affinité aussi avec leur héros. Au fil du temps, ils se sont écartés de l’aspect documentariste et factuel du projet, se sont tournés les uns vers les autres, se sont interrogés. Ils ont aussi fait la bringue, discuté à n’en plus finir. Jack Kerouac aurait été fier.

Le résultat est un road movie palpitant, un collage de sites historiques, de joutes poétiques, de cinéma vérité, de jam sessions et d’aventures inédites.

 

On Jack's road (1/2)
samedi, 29 septembre 2012 à 22:40
Rediffusion jeudi 11 octobre à 05H00 et jeudi 18 octobre à 02H50
(Allemagne, 2012, 52mn)
ZDF

Edité le : 18-09-12
Dernière mise à jour le : 25-09-12

 

 

SOURCE / ARTE

Publié dans écrans

Commenter cet article