Arte tv : NSA,l'agence de l'ombre, documentaire édifiant

Publié le par dan29000

200px-National Security Agency.svgARTE / NSA (Agence national de sécurité)

dimanche, 10 janvier 2010 à 22:35
Rediffusions : 
21.01.2010 à 11:05
25.01.2010 à 04:05
NSA, l'agence de l'ombre
(Royaume Uni , 2008, 50mn)
ARTE F
Réalisateur: James Bamford, C. Scott Willis
Comment, au lendemain du 11-Septembre, l'Amérique a mis ses citoyens sur écoute. Une enquête stupéfiante.

S'appuyant sur le dernier ouvrage paru de James Bamford, The shadow factory: the ultra-secret NSA from 9/11 to the eavesdropping on America, ce documentaire révèle comment, dans le cadre de la guerre contre le terrorisme, l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) utilise les nouvelles technologies de l'information pour obtenir des renseignements. De la fibre optique aux transmissions satellitaires, il explore tous les moyens dont dispose la NSA pour mener à bien ses opérations de surveillance, d'écoutes et d'interceptions (notamment de millions de courriels). Ces actions, renforcées depuis le 11 septembre 2001, s'exercent aussi bien contre les amis du gouvernement américain que contre ses ennemis, à l'intérieur du territoire autant qu'à l'extérieur...

________________________________________________________________________________________________

Cela s'est la présentation du documentaire sur le site d'Arte, d'ailleurs excellent, mais cette présentation serait réductrice ou alors le film lui-même serait réducteur. En effet il serait erroné de penser que la NSA et ses multiples et tentaculaires nuisances inadmissibles dans une démocratie, serait une création post-9/11. Certes les moyens se sont accrus après cette date, en relation notamment avec le Patriot Act, mais la NSA sévit depuis bien des années... 

Elle fut créée par Truman en 1952, dépendant de la DOD (département de la défense), mais reconnu officiellement qu'en 1957. Cette agence fédérale est chargée de l'interception de toutes les communications (Télécopies, téléphoniques, courriels...). Elle utilise des satellites d'interception qui s'interposent dans les relais télécoms civils et militaires afin de collecter des millions d'infos d'ordre politique, militaire ou économique.

La station la plus célèbre est en Angleterre à Menwith hill où tournent sans arrêt les plus puissants ordinateurs du monde, déployant leurs grandes oreilles vers l'Europe au sein du tristement fameux réseau ECHELON (USA, GB, Canada,Australie, Nelle Zélande) dans le cadre du traité UKUZA.

A titre d'exemple, la NSA sévissait en 1994 lors des négociations du GATT entre les USA et l'UNION EUROPEENNE afin de savoir les positions des pays de l'UE et la stratégie de la Commission européenne.

Idem dans le cadre de la guerre économique entre les firmes BOEING et AIRBUS.

La NSA est donc un des pires dangers pour la démocratie, sur le même plan que la CIA, et certains pensent peut-être avant. En juin 2009 une enquête du Congrès des Etats-Unis sur ses pratiques d'écoutes électroniques sans surveillance et sans autorisation judiciaire fut ouverte.

Enfin la NSA est le plus grand employeur dans le monde pour les mathématiciens, informaticiens et électroniciens, avec un budget colossal et secret, évalué  à environ 4 milliards de dollars en 1997...

Certes Bush avec son Patriot Act a utilisé et abusé de la NSA, mais cela serait faux de l'envisager comme une conséquence du 9/11.

A LIRE SUR LE SUJET :

Surveillance électronique planétaire : Duncan Campbell, 2001, Editions ALLIA, 6 euros


Publié dans écrans

Commenter cet article