Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Augmentation des cancers près des centrales nucléaires

Publié le par dan29000

arret-immediat-nucleaire_s.jpgAugmentation des cancers près des centrales et installations nucléaires

 

 

 

 

 



Le Dr. Christian Linard (Biochimiste clinique, Biologiste moléculaire, Professeur à l'Université du Québec à Trois-Rivières (Qc - Canada)* vient de faire le point sur les atteintes à la santé par les activités nucléaires. Ainsi, aux Etats-Unis, l'incidence du cancer de la thyroïde et celui du cancer du foie augmentent plus rapidement que n'importe quelle autre tumeur maligne.  De 1980 à 2006, l’incidence du cancer de la thyroïde a presque triplé. Il en est de même dans les autres pays qui possèdent des sites nucléaires. En Allemagne, une étude publiée en 2009, montre une augmentation de 60% de tous les cancers et une augmentation de 120% des leucémies chez les enfants à moins de 5 km des centrales nucléaire. Alors qu'elle se refuse toujours à mettre en place une étude épidémiologique nationale, comment la France échapperait-elle à ce terrible constat?

 

 


_

Aux Etats-Unis, l'incidence du cancer de la thyroïde (ainsi que le cancer du foie) augmente plus rapidement que n'importe quelle autre tumeur maligne.  De 1980 à 2006, l’incidence du cancer de la thyroïde a presque triplé (1).

L’amélioration du diagnostic a été proposée comme cause de cette augmentation, tandis que d’autres chercheurs comme Joseph J. Mangan montrent que cette augmentation, ajustée à l’âge est fonction du lieu géographique comme en Pennsylvanie, au New Jersey ou dans le sud de New York.  En fait, ce chercheur montre que dans un rayon de 145 km (90 milles) autour des centrales nucléaires, les cancers de la thyroïde explosent, à cause des émissions d’iode radioactif (1).

Cette hausse importante de l'incidence de cancer de la thyroïde, principalement le cancer papillaire, aux États-Unis se retrouve dans de nombreux autres pays développés qui possèdent des centrales ou installations nucléaires, notamment en Écosse, en France, en Italie, aux Pays-Bas, en Pologne, en République tchèque, en Suisse, en Australie, en Angleterre, aux Pays de Galles, et au Canada. (2-11)

En fait, il n’y a pas que le cancer de la thyroïde qui augmente près des centrales nucléaires, mais tous les cancers et plus particulièrement les leucémies (12).  C’est ainsi qu’entre 1975 et 2004 l’incidence de la leucémie chez les enfants a augmenté de 28,7% (13).

Une étude faite en Allemagne et publiée en 2009, montre une augmentation de 60% de tous les cancers et une augmentation de 120% des leucémies chez les enfants à moins de 5 km des centrales nucléaires (14, 15).

En France les leucémies de l'enfant représentent 30 % des cancers de l'enfant, soit 550  nouveaux cas par an chez des enfants et jeunes âgés de 0 à 19 ans. Les résultats de l'étude menée par Jacqueline Clavel, Inserm Unité "Centre en recherche en épidémiologie et santé des populations" Geocap sur le rôle dans les cancers de l'enfant, de plusieurs expositions environnementales en fonction du domicile de l'enfant au moment du diagnostic ont porté sur 30.000 contrôles et 2.753 cas diagnostiqués en France métropolitaine sur la période 2002-2007. Ils sont similaires pour tous les groupes d'âge de 5 ans, quel que soit leur lieu de résidence: L'augmentation du risque est donc confirmée à 90% pour des enfants qui vivent à moins de 5 km des 19 centrales nucléaires, par rapport à ceux qui vivent à 20 km ou plus loin (OR : 1,9 de 1,0 à 3.3)

2012-09-04_CAN84_nucleaire-sante-leucemie.jpgQuelles sont les causes de cette augmentation de cancers près des centrales nucléaires (16)?

Plusieurs scientifiques se sont posé la question et ont proposé plusieurs hypothèses qui ne semblent pas avoir été toujours vérifiées.  Parmi les plus crédibles, on retrouve celles qui sont associées avec les activités normales des centrales nucléaires comme :

• Rayonnement direct causé par les radiations gamma et de neutrons en provenance du cœur des réacteurs nucléaires ;

• La diffusion,  dispersion "skyshine" des neutrons de base réfléchie vers la terre par les atomes d'azote (N), de carbone (C), et d'oxygène (O) dans l'air;

• Le rayonnement électromagnétique provenant des lignes électriques à proximité des centrales nucléaires;

• Les émissions de vapeur d'eau des tours de refroidissement des centrales nucléaires (remarque : comme on peut le voir dans le reportage ci-dessous, certaines centrales renvoient directement dans les rivières, les fleuves ou les océans les eaux de refroidissement) ;

• L’irradiation avant la conception des parents qui travaillent dans les centrales nucléaires;

• Les rejets de substances chimiques dans l'environnement, et

• Les rejets radioactifs dans l'environnement (voir reportage ci-dessous).

Parmi ces causes les plus vraisemblables, on retrouve l’émission des gaz radioactifs par ces centrales comme les isotopes de Krypton (Kr), d’Argon (Ar), de Xénon (Xe), de Tritium (H-3) et de Carbone 14 (C-14).  En effet, des chercheurs montrent, à partir de données de Santé Canada (17), que les concentrations de Tritium présent dans la végétation ou les végétaux alimentaires augmentent plus on se rapproche des centrales nucléaires canadiennes (18).

Que faut-il faire pour éviter cela ?

Puisque les enfants en bas âge sont plus souvent atteints de leucémie aux abords des installations nucléaires, les femmes en âge de procréer et les enfants devraient ne pas résider à proximité de ces installations.

Les résidents locaux ne devraient pas manger les produits de leurs jardins ou les aliments sauvages.  Ils ne devraient pas consommer les produits (viandes, lait et produits laitiers) issus des animaux herbivores qui vivent près de ces centrales nucléaires.

Les résidents locaux devraient être informés des conditions météorologiques et des directions des vents et éviter de sortir lorsque les vents soufflent dans leur direction en provenance des centrales nucléaires.

Finalement et le plus important, les états devraient développer les énergies renouvelables et sortir du nucléaire civil comme c’est le cas de pays intelligents comme l’Autriche (1978), la Suède (1980), l’Italie (1987), la Belgique (1999), l’Allemagne (2000) et la Suisse (2011) (19)

Doit-on, au nom de l’emploi et de l'argent, sacrifier nos enfants ?

À Trois-Rivières au Québec, on peut être étonné de voir qu’une majorité de la population souhaite (57%) que la seule centrale (Gentilly-2) dans cette province demeure en opération, pour des raisons économiques utopiques, comme le montre un sondage mené par la firme Segma-Recherche pour le compte du Nouvelliste et d'Info Astral (20).  On peut se demander si cette population est bien informée ou si elle préfère choisir le cancer chez sa progéniture plutôt qu’un avenir sécuritaire et une bonne santé, tout cela pour des raisons mercantiles.  Doit-on, au nom de l’argent, sacrifier nos enfants ?

__

* il est également : Directeur du Laboratoire LSIA , Docteur en Philosophie, Diplômé d'études postdoctorales en biochimie clinique et membre du CSPQ (ressources partagées). Il

Références :

1) Mangano JJ. Geographic variation in U.S. thyroid cancer incidence and a cluster near nuclear reactors in New Jersey, New York, and Pennsylvania. Int J Health Serv. 2009;39 (4):643-61.

 2)  Reynolds RM, Weir J, Stockton DL, Brewster DH, Sandeep TC, Strachan MW. Changing trends in incidence and mortality of thyroid cancer in Scotland. Clin Endocrinol (Oxf). 2005 Feb; 62 (2):156-62.

3) Leenhardt L, Grosclaude P, Chérié-Challine L; Thyroid Cancer Committee. Increased incidence of thyroid carcinoma in france: a true epidemic or thyroid nodule management effects? Report from the French Thyroid Cancer Committee. Thyroid. 2004 Dec; 14 (12):1056-60.

4) Casell C and Fusco M. Thyroid cancer. Epidemiology and Prevention. 28(2 Suppl) : 88-91, 2004.

5) Duijpens J.L., et al. Thyroid cancer in Southeastern Netherlands, 1970-1989: trends in incidence, treatment, and survival. Ne. Tijdschr Geneeskd. 138(9):464-468, 1994.

6) .Roskowska H. and Gorynski P. Thyroid cancer in Poland in 1980-2000. Przegl Epidemiol. 58(2):269-276, 2004.

7) Murbeth S. et al. Thyroid cancer has increased in the adult populations of countries affected by Chernobyl fallout. Medical Science Monitoring. 10(7):300-306, 2004.

8) Verkooijen H.M., et al. Diagnostic changes as a reason for the increase in papillary thyroid cancer incidence in Geneva, Switzerland. Cancer Causes and Control. 14(1):13-17, 2003.

9) Fahey T.J., Reeve T.S., and Delbridge L. Increasing incidence and changing presentation of thyroid cancer over a 30-year period. British Journal of Surgery. 82(4):518-520, 1995.

10) dos Dantos Silva I., and Swerdlow A.J. Thyroid cancer epidemiology in England and Wales: time trends and geographical distribution. British Journal of Cancer. 67(2):330-340, 1993.

11) Liu S., et al. Increasing thyroid cancer incidence in Canada 1970-1996: time trends and age-period-cohort effects. British Journal of Cancer. 85(9):1335-1339, 2001.

12)  Mangano JJ, Sherman J, Chang C, Dave A, Feinberg E, Frimer M. Elevated childhood cancer incidence proximate to U.S. nuclear power plants. Arch Environ Health. 2003 Feb;58(2):74-82.

13)  Mangano J, Sherman JD. Childhood leukaemia near nuclear installations. Eur J Cancer Care (Engl). 2008 Jul;17(4):416-8.

14) Kaatsch P, Spix C, Schulze-Rath R, Schmiedel S, Blettner M. Leukemias in young children living in the vicinity of German nuclear power plants. Int J Cancer. 2008;122:721-726.

15) Spix C, Schmiedel S, Kaatsch P, Schulze-Rath R, Blettner M. Case–control study on childhood cancer in the vicinity of nuclear power plants in Germany 1980–2003. Eur J Cancer. 2008;44:275-284.

16) Fairlie I. Hypothesis to explain childhood cancer near nuclear power plants. Int J Occup Environ Health. 2010 Jul-Sep;16(3):341-50.

17) Health Canada. Environmental radioactivity in Canada. Radiological Monitoring Report. Ottawa: Government of Canada; 2001.

18) Fairlie I. Uncertainties in doses and risks from internal radiation. Med, Conflict and Survival. 2005; 21:2: 111-126.

19) Sortie du nucléaire civil.  Wikipedia.  Consulté le 28 février 2012) http://fr.wikipedia.org/wiki/Sortie_du_nucl%C3%A9aire_civil

20) Les citoyens divisés sur l'avenir de Gentilly-2. Publier dans le Nouvelliste du 11 avril 2011.  http://www.cyberpresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201104/11/01-4388497-les-citoyens-divises-sur-lavenir-de-gentilly-2.php  (consulter le 28 février 2012).

Autres documents intéressants :

- State Cancer Profiles. Dynamic views of cancer statistics for prioritizing cancer control efforts in the nation, states, and counties. National Cancer Institute.  http://statecancerprofiles.cancer.gov/ (consulté le 28 février 2012)

- De Fukishima à Trois-Rivières, Les répercussions économiques d’un accident nucléaire de l’envergure de Fukushima à Gentilly-2. Février 2012. Greenpeace Canada http://www.greenpeace.org/canada/Global/canada/report/2012/02/rapport-gentilly-2.PDF

 

 
SOURCE / COORDINATION ANTINUCLEAIRE SUD EST

Publié dans environnement

Commenter cet article