Aurore Martin livrée à l'Espagne...Le peuple continue la lutte !

Publié le par dan29000

Aurore Martin livrée à l’Espagne… Ton peuple continue la lutte !

 


Je n’ai pas beaucoup dormi cette nuit… Mes pensées ont le cœur vagabond… Mon désir et ma volonté de lutter pour la liberté de mon peuple et de mon pays sont intacts, mais mon cœur est triste. Triste car bloqué ici, en région parisienne, sans pouvoir participer activement au combat pour la liberté d’Euskal Herria… Triste car contraint de rester là, en spectateur, alors que mon peuple souffre… Triste car en réalité, je souffre avec lui…


Où est Aurore actuellement ? Est-elle déjà dans son cachot ? Arrêté et livré aux franquistes espagnols par des jacobins français, des jacobins prétendument de gauche et agissant prétendument au nom du peuple et pour le peuple… Quelle tristesse ! J’espère qu’elle ne subira pas la torture et les humiliations, que tant de prisonniers basques ont vécu… En y pensant, en songeant à tout ce que j’ai lu, et à tout ce que l’on m’a raconté, j’ai la haine !


Mais à ce moment précis, au milieu de ma haine et de ma tristesse se cache un petit sentiment de joie… Heureux d’avoir quitté le Parti qui a osé appeler à voter massivement pour ces traîtres du prolétariat… Chasser un ennemi de classe pour en placer un autre, très peu pour moi ! Et c’est eux qui ont osé extrader Aurore… Tout comme ils avaient procéder à la première extradition, sous Mitterrand… Le pays de la liberté et des droits de l’Homme ? Foutaise ! Je les vomis, tout ces traîtres prétendument de gauche !

Aurore, accusé de terrorisme pour avoir participé à des réunions publiques de Batasuna, parti politique légal en France mais illégal en Espagne, mais dont certaines réunions ont par ailleurs été retransmises à la télévision ? Foutaise !

Et tous mes autres frères et sœurs enfermés dans les geôles espagnoles et françaises, que font-ils actuellement ? Tous ont été jetés au trou par des états qui se disent « démocratiques » (mais en réalité, des états coloniaux) qui ont jetés la clef pour tenter d’annihiler le désir légitime d’un peuple de vivre selon ses désirs, ses traditions, sa culture, sa langue, son histoire. Comme l’a dit Fidel Castro, « même les morts ne peuvent reposer en paix dans un pays opprimé. » Alors dans un pays qui est nié depuis des siècles (millénaire ?)…

Mais dans cette dernière arrestation illégitime, comment ne pas y voir une volonté de mettre le feu aux poudres pour que le peuple basque rompe le processus de paix qu’il a engagé, seul… Même si notre sang bout et que notre cœur crie vengeance, il ne faut pas tomber dans le piège. Mais combien des nôtres devront encore tomber pour que certain ouvrent enfin les yeux ?

Aurore, ton peuple est avec toi, comme il l’est derrière tous nos frères et sœurs prisonniers politiques. Soit certaine, comme tu le faisais encore dernièrement, que tout le peuple basque continuera la lutte, dans la paix, sans renier le passé, pour la libération de tous nos prisonniers politiques, et l’indépendance d’Euskal Herria.



 

JO TA KE INDEPENDENTZIA ETA SOCIALISMOA LORTU ARTE !

 

 

SOURCE / MEDIAPART

Publié dans actualités

Commenter cet article