Avec Cantona, la révolution par un mouvement contre les banques ?

Publié le par dan29000

 

 

 

 

Le 7 décembre la révolution par les banques.  


L’idée de révolution par les banques fait son chemin.

 

 



Souvenez vous, Eric Cantona, lors du mouvement contre les retraites, dénonçait les grèves inutiles et appelait à une révolution contre les banques, qui font le monde et appellent à l’austérité dans les pays. Cette opinions contre les grèves et manifestations est critiquable mais l’alternative proposée est intéressante.

L’information a été relayée sur des réseaux sociaux et sur le net, on compte ainsi plus d’une dizaine d’événements facebook pour des pays différents, ou internationaux, appelant à aller retirer tout son argent des banques le 7 décembre et de le garder en sécurité chez soi, ou bien chez un proche qui est moins "cambriolable" par exemple.

Plusieurs sites expliquent en quoi consiste ce mouvement et donnent des alternatives au système bancaire actuel.

Notamment Bankrun

Des appels à la grève de la consommation pour Noel sont aussi lancés afin de ne pas redonner tout cet argent au système bancaire actuel.

Si vous ne pensez pas bien connaitre notre système bancaire, je vous conseille la vidéo pédagogique "l’argent dette" fait par un canadien.

L’événement Facebook le plus important était celui d’Italie, qui recençait presque 200 000 personnes en attente de réponse, mais cet événement a été supprimé, un nouveau a été créé. Censure?

Celui de la France compte 100 000 personnes en attente de réponse, et plus de 11 000 participantes, sans compter ceux qui n’ont pas Facebook, et les proches de ceux participant à l’action.

La presse internationale et notamment britannique commence à parler du sujet ce Week End avec des articles dans plusieurs grands quotidiens ou grands sites de quotidiens comme :

Sur El Pais, principal journal ibérique

Sur The Guardian

Sur Newstime

Sur THINQ.co.uk

Sur Lepost

Source : Bella ciao

 

Cantona à Nantes, sur les banques, la vidéo : 2'15

 

 

 

 

 

Publié dans actualités

Commenter cet article