Avranches : rassemblement contre la THT Cotentin-Maine

Publié le par dan29000

affiche-avranches1.light

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors que le dimanche du week-end de résistance du 23 et 24 juin a pu être
vécu comme un traumatisme, il a été avant tout un moment fort de
rencontres et discussions et a rassemblé presqu’un millier de personnes.
La lutte contre la THT Cotentin-Maine n’a perdu ni de sa légitimité, ni de
sa détermination, bien au contraire. En effet, à tout moment cet événement
a été pensé comme un temps fort dans une lutte qui dure depuis des années,
et de ce fait, elle ne s’arrête pas là.

Face à la répression, face aux procès que nous subissons, face aux
harcèlements de la gendarmerie, bras armé de l’Etat Nucléaire, face aux
échéances de fin des travaux qui approchent, l’heure n’est pas à la
résignation ou au compromis. La lutte contre cette ligne THT s’est
toujours inventée au jour le jour. Aujourd’hui c’est un nouvel élan que
nous voulons lui insuffler avec cette manifestation à Avranches. Il s’agit
pour nous de partager notre quotidien de lutte et de rencontres, de faire
part de nos expériences et de discuter des raisons qui nous poussent
toujours à tenir tête. L’expérience ici éprouvée aura définitivement
débarrassé chacun des participants de toute illusion à l’égard d’un
quelconque compromis avec un Etat, qui, quelque soit sa couleur, se fera
toujours le défenseur de son industrie nucléaire.

Ce que nous souhaitons, c’est sortir des carcans imposés à cette lutte
afin qu’elle se développe partout où il y aura des gens qui oseront se
dresser contre RTE, contre le Nucléaire et son monde. Nous voulons rompre
le silence et les mensonges médiatiques sur notre sort, que nous
partageons avec tous ceux qui contestent ce monde là. Nous considérons à
contrario de ce qu’ils affirment, que ce n’est pas une « lutte locale »
qui se joue ici, mais que nous vivrons tou-te-s sous cette ligne, ou sous
d’autres. Pour beaucoup déjà, vivre sous une THT est une réalité, mais
cette balafre en construction va alimenter les industries de toute
l’Europe, elle va polluer ce territoire pour encore longtemps, et elle
permet à la logique nucléocrate de perdurer jusqu’à la catastrophe. En ce
sens nous sommes tous des riverains de la ligne THT Cotentin-Maine. Nous
subissons tous ses effets, la logique de centralisation energétique dont
elle est symptomatique. Nous vivons tous le flicage et la militarisation
de nos espaces de vie qui nous sont imposés. Répondons par ce simple « NON
! Nous ne nous laisserons pas faire ». Nous sommes tous soumis-es à cette
soit-disante « démocratie », qui par ses juges et ses flics révèle son
vrai visage, nous vole nos espaces, nos droits et nos libertés pour le
profit de quelques uns.

C’est pourquoi il nous apparaît si important de déplacer la lutte non plus
sur la ligne même, mais plus largement là où elle n’est pas « visible »,
en ville, à proximité même du soi-disant « Quartier Général de RTE pour le
projet ».

Projections, repas, discussions, actions de visibilité de la lutte, c’est
par ces moyens que nous entendons créer du lien avec tous ceux qui
allument la lumière chez eux le soir et s’interrogent. Considérons quelle
est la nature de cette energie que notre société consomme ; quel est le
prix en sang, en larmes, en frustration, en souffrance, de la production
et de l’acheminement de cette électricité dans les usines et les bureaux
de chacun, et donc dans nos habitations.




Ni résignation, ni compromis
Tous à Avranches le 29 septembre 2012 !
Rassemblement à 10h au jardin des plantes

 

 

 

SOURCE / STOP THT

Publié dans environnement

Commenter cet article