Banque Postale : un mauvais coup contre ses clients

Publié le par dan29000

 

LA BANQUE POSTALE TAXE LES RETRAITS HORS DE SON RESEAU


 

de : DUPIN Bernard Administrateur CGT Groupe La Poste


 

La Banque Postale singe les autres banques et accélère les suppressions de toutes les prestations issues du service public postal qui faisaient jusqu’à présent sa spécificité de « banque pas comme les autres » notamment pour les particuliers.


D’autres avant elle avaient cédé à la tentation de faire payer les clients qui retireraient des espèces en dehors de leur réseau bancaire.


C’est désormais le cas aussi pour La Poste depuis le 1 septembre 2012.

10 millions de clients vont devoir lâcher quelques euros supplémentaires pour pouvoir retirer leur argent ailleurs que dans un bureau de Poste.

Rassurez-vous, vous aurez quand même le droit, pour le moment, de retirer votre argent dans d’autres banques.

Ce n’est qu’à partir du sixième retrait hors du réseau La Poste que vous devrez lâcher 65 centimes d’euros par opération.

Mais pas de fausses joies quand même : ces six retraits, avant d’être taxés pour avoir retiré de l’argent dans une autre banque, ne sont que provisoires. Dans les semaines/mois qui viennent, ce sera sans doute dès la première ou la seconde opération ailleurs qu’à La Poste que vous serez taxés.

A cela s’ajoute :

 La modification de la date de prélèvement des cartes bancaires à débit différé qui passe dès septembre du 5 du mois au dernier jour du mois ouvré.

Difficile pour les clients, qui se verront, pour le débit différé d’août, prélevés en septembre le 5 et le 28. Le mois est bien choisi pour une telle décision : retour de congés, rentrée scolaire, tiers provisionnel…

 L’abaissement du plafond du compte Jeune« Swing » qui est passé de 3 000 euros à 1 600 euros. Une perte financière pour les jeunes puisque la rémunération est de 3,25 % contre 2,25% pour le livret A.

Les jeunes qui sont largement courtisés par les banques comme clients potentiels représentent une population qui à le plus besoin d’être soutenue financièrement dans la période.

 L’augmentation régulière de tous les tarifs avec l’argumentation que celle-ci reste encore « la banque la moins chère sur le marché ».

 Enfin, La Banque Postale proposait de soutirer 35 euros de frais supplémentaires pour les clients possédant un compte inactif. Il a fallu des centaines de réclamations et des interventions des élus CGT au Conseil d’Administration du Groupe pour que La Banque Postale fasse machine arrière de cette décision.

Sous couvert d’évolution, de changement, de vouloir répondre à tous, la Banque Postale qui bafouille son attachement au Service Public foule aux pieds tout ce qui faisait sa différence.

Pour se réclamer du service public, il faut en effet en appliquer les valeurs : Accessibilité bancaire, égalité de traitement quel que soit le revenu, gratuité des prestations indispensables à la vie quotidienne, tout ce qui touche au droit fondamental de l’accessibilité bancaire.

Il est grand temps que La Banque Postale joue véritablement son rôle de Service Public et réponde aux besoins de toute la population en étant une banque de proximité qui propose des services différents et gratuits accessibles à tous, sur tout le territoire.


LIEN : http://dupin-bernard.over-blog.com/


 

 

SOURCE / BC

 

Publié dans actualités

Commenter cet article