BDS : Norvège : les sous-marins d'Israël interdits d'essais

Publié le par dan29000

 

 

 

 

 

Les sous-marins d’Israël interdits d’essais dans les eaux de la Norvège


La Norvège a informé un constructeur allemand que sous-marins d’Israël ne seront plus autorisés à subir des tests sur le territoire norvégien, dans le cadre de l’interdiction du pays sur les exportations de sécurité vers Israël.

 

 



Début 2011, la marine israélienne devrait recevoir un sous-marin Dolphin amélioré, construit par Howaldtswerke-Deutsche Werft (HDW), une entreprise de construction navale allemande basée à Kiel. Il est prévu qu’elle ne reçoive un autre en 2012. HDW loue une base sous-marine norvégienne pour tester ses nouveaux sous-marins. Le premier sous-marin Dolphin a commencé les essais dans l’eau, supervisés par une équipe israélienne en Allemagne.
Suite à la décision d’Oslo, le constructeur allemand devra effectuer des essais en eau profonde dans un autre site.
un sous-marin Dolphin de la marine israélienne
L’Escadron 7 de la marine israélienne a utilisé trois sous-marins Dolphin pendant la dernière décennie. Les deux nouveaux sous-marins coûtent environ 1,3 milliards d’euros, selon les médias allemands, et l’Allemagne en finance un tiers. La marine est en pleine expansion de ses capacités sous-marines et double le nombre d’équipages opérationnels, leur permettant d’entreprendre des missions à longue distance, loin de leur port d’attache. Israël et l’Allemagne ont récemment discuté la construction d’un troisième sous-marin, selon le Defense News.
Les nouveaux sous-marins ont un système de propulsion de pointe qui leur permet de rester en plongée jusqu’à trois semaines. En plus de leurs missions de combat et de renseignement, les sous-marins Dolphin sont équipés de missiles de croisière à nucléaires-tête, selon les rapports des médias étrangers.
Il y a quatre mois, un sous-marin Dolphin est passé vers le sud par le canal de Suez dans ce qui était considéré comme un mouvement israélien pour positionner un sous-marin dans les eaux du Golfe Persique.
Les chantiers navals HDW, parmi les plus grands dans le monde, loue au gouvernement norvégien la base sous-marine Marvika, sur la rive sud de la Norvège, comme base pour les essais sous-marins. Au cours de la Seconde Guerre mondiale ce port avait servi de base pour les sous-marins de la flotte allemande.
Le port sert de point de départ aux tests en eau profonde (700 mètres) et les trois premiers sous-marins Dolphin d’Israël ont été testés ici. De telles expériences sont nécessaires pour localiser les faiblesses structurelles dans le système des sous-marins et font partie du processus d’essai de tous les nouveaux sous-marins.
Le ministère norvégien des Affaires étrangères a informé il y a quelques semaines HDW qu’il ne lui permettait plus d’utiliser son territoire pour les essais de marine sur les sous-marins destinés à la marine israélienne.
Ce n’est pas le premier geste de boycott de la Norvège envers l’appareil sécuritaire d’Israël. Il y a un an, la caisse de retraite de l’État norvégien a annoncé qu’il abandonnait Elbit Systems en raison de l’implication du fabricant dans la construction de la barrière de séparation en Cisjordanie. Le trésor norvégien avait déclaré que la clôture portait atteinte aux droits de l’homme des Palestiniens.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a refusé de commenter. Le ministère norvégien des Affaires étrangères a fait observer qu’il ne répondait pas à des décisions spécifiques concernant l’exportation de matériel et de services militaires.
Interrogé sur ces évolutions à la télévision norvégienne la semaine dernière, le ministre norvégien des Affaires étrangères, Jonas Gahr Store, a déclaré : «Nous avons des restrictions extrêmement rigoureuse sur l’exportation des biens et services de sécurité … nous n’exportons pas de matériel ou de service vers les pays en guerre ou dans lesquels il y a un risque de guerre. » Il n’a pas directement nommé Israël.
Le groupe allemand Thyssenkrupp, qui possède les chantiers navals qui fabriquent les sous-marins Dolphin, a refusé de commenter.

Pfeffer Anshel, Haaretz

Source : http://www.association-belgo-palestinienne.be/infos/les-sous-marins-disrael-interdits-dessais-dans-les-eaux-de-la-norvege/
Traduction : Julien Masri
 

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article