Bordeaux : avortement, sexualités, contraception, on veut choisir

Publié le par dan29000

AVORTEMENT, SEXUALITES, CONTRACEPTION, ON VOUS L’A DÉJÀ DIT, ON VEUT CHOISIR ! arton2878-190x186.jpgarton3197-93x67.jpg

AVORTEMENT, SEXUALITES, CONTRACEPTION,
ON VOUS L’A DÉJÀ DIT, ON VEUT CHOISIR !

Le 24 mars, les catholiques intégristes du collectif "Oui à la vie", accompagné.e.s des nervis
d’extrême-droite qui assurent traditionnellement leur service d’ordre, essaieront une fois de
plus d’occuper l’espace public en organisant une "grande marche pour la vie et la famille"
dans les rues de Bordeaux.
Pour la vie et la famille ? C’est à dire contre l’avortement et la contraception, pour un modèle
familial unique, patriarcal et homophobe : papa chef de famille, maman poule pondeuse au
foyer, et des marmots à la pelle, conditionnés à reproduire le même schéma.

L’avortement, un droit acquis ?
La loi “Hopital, patients, santé et territoires”, qui a entraîné la fermeture de nombreux centres
d’IVG, rend l’accès à l’avortement de plus en plus difficile, notamment pour les populations les
plus fragiles : mineures, migrantes, ou juste pauvres. Le Planning familial vient de voir ses
subventions réduites de 20%. La liberté des femmes à disposer de leurs corps n’est pas
seulement menacée : elle est déjà en recul.
S’engouffrant dans cette brèche, les opposants à l’avortement multiplient les coups de force :
manifestations devant les hôpitaux pratiquant des IVG, pressions sur les patientes et les
soignant.e.s, mise en ligne de sites de propagande pro-vie déguisés en sites institutionnels
d’information sur l’avortement.

Face à l’extrême-droite qui se développe et gagne en visibilité, la droite
extrême qui n’en finit pas de se décomplexer, les discours réactionnaires qui
se banalisent, il est urgent de réagir !
Cette année, illes ne doivent pas marcher,
cette journée doit être celle de la défense du libre choix.

graaf@rieup.net

SAMEDI 24 MARS 13 H

RASSEMBLEMENT
CONTRE LA MARCHE DES PRO-VIE

Nous revendiquons :
Contraception et l'IVG libres, gratuites et accessibles.
Libre choix de nos sexualités, à condition qu'elles
reposent sur le libre consentement entre les individu.e.s :
pratiques sexuelles entre femmes, entre hommes, entre
hommes et femmes, avec ou sans pénétration, où on veut
quand on veut...
Respect de nos choix de vie : vie amoureuse sous le
même toit ou pas, pour un jour ou pour la vie, avec un.e
seul.e ou avec plusieurs, célibat, enfant ou non...
Abolition du genre : le sexe biologique ne détermine plus
la place des individu.e.s, les catégories hommes/femmes
cessent d’être la norme de référence pour l’organisation de
la société.
Accès à une éducation sexuelle : dans tous les milieux
sociaux, sans stigmatisation des sexualités.
Accès à une éducation non sexiste.
Accès à l'euthanasie.

place PEY-BERLAND

 

 

Source : AL

Publié dans actualités

Commenter cet article

black widow 26/03/2012 15:06



Bab Därckhe



Bilan d'une manifestation pro-ivg:
On est d'accord, IVG, contraception, droit d'aimer qui on veut etc. C'est pas méchant bien au contraire, on se protège nous, on vous protège vous. Perso je vois ça façon hippie au premier abord,
des hommes et des femmes dans la rue qui gueule et chantent tout en riant! Bon ba c'était ça à Pey-berland samedi. Sauf que les CRS (Comité de répression sociale) est arrivé. D'abord timide, ils
se sont mis par ci par là, loin de nous. Quitte même à ce dire, putain cette fois ils vont être cool!
Les copine arrivent avec leur batoucada en chantant qu'elles veulent pillule et capote. Premier problème derrière les corps peu musclé de mes copines des CRS aux allures de tort'robocop (fruit de
l'accouplement entre une tortue ninja et un robocop, ce qui est fortement déconseillé, ces êtres là ne sont pas souriant, pas bavard, très violent et vulgaire, il faut même leur dire où marché!
Pour cela un chef hurle: va à gauche! Va à droite! Non l'autre droite! t'as l'impression d'être face à l'armée de sauron quoi).
Bref ils poussent mes copines, et vers moi viens un cordon qui se ferme violemment, les gens hurlent, les rangers des flics arrivent dans les muscles et os de mes amis avant même qu'on ai compris
quoi que ce soit! Ils poussent! Aucun d'entre eux ne va voir la ligne de devant en leur disant de bouger! Non la technique c'est d'encercler! Alors ils encerclent! Violemment! Tiens mange dans ta
gueule mon bouclier et mes protection! j'ai envie de leur dire: ta maman ne t'a-t-elle dont jamais appris à demander poliment? Mais sort un enorme: FLIC PORC ASSASSIN! Je tremble, mes amis
tremble, les coups partent, les gens hurlent! Je ne suis pas en france, je ne suis plus en france! Pas possible! Et pourtant si. Un punk se fait tabasser, les flics prennent ses chiens et les
attachent en plein soleil. Sa copine demande à les récupérer mais non! Trop tard t'es dans la manif tu n'en sorts plus! Les chiens? Aucune nouvelle depuis, j'espère qu'elle a pu les
récupérer.
Une fois que t'es dans la manif t'en bouges plus! Les flics ne te laisse pas sortir, si tu veux pisser c'est par terre au milieu des autres, des demoiselles pissent donc derriere moi par terre.
Elles avaient demandées à sortir mais pas la peine, t'as pas le droit t'y es t'y crève.
Les charges continues, les badauds qui passent par là sont poussés par les crs dans la manif et surtout ceux d'origine magrèbine on se demande pourquoi? Ba non, quitte à tabasser tout les anar
autant tabasser aussi les arabes, tfaçon pour les keufs on est pareil, on est tous des terroristes!
Le but des charges et des insultes il est clair: énerver tout le monde pour qu'on perde patience et qu'on veuille leur péter la gueule (tfaçon avec tout ce qu'ils ont sur la gueule c'est mort).
Sauf que là encore il y a des moment amusants, parce que moi comme les autres quand on en voit un s'ennerver, direct on le chope, on le calme et on agit comme une grande fratrie. C'est toujours
pareil, ces gens autour de moi, qui luttent avec moi je les aimes et ils m'aiment en clair, on s'aime et on se le rend bien mdr! Je prends donc tout le monde dans mes bras, quand je vois un gars
mal en point hop vient là et les autres font pareil! C'est ça la solidarité! Mais le mieux dans l'histoire c'est la gueule du flic! Comme un chien mal élevé à qui ont vient de retirer son jouer
pour la première fois, il ne sait pas: attaquer ou pleurer? Dans son regard je la vois, elle est là l'incompréhension et l'idée naissante qu'on est tous très humain.
Autour de la manif c'est un bandeau de crs, c'est bleu ça brille au soleil, c'est mignon, tous collé les uns aux autres, le casque vissé sur la tete! Je vois les garçons dans la cour de l'école
avec leur déguisement, pareil! Sauf qu'il y a une autre lueur dans les yeux, celle de la haine! En même temps les gars sont convaincus qu'on veut leur mort, coucher avec leur femme et exproprier
leur parents!
Charges, recharges, on tient, on a l'habitude entre les manifs et les pogos on est devenu pro. Et puis, il arrive le moment: charge! Une dame d'un certain âge est poussée au sol, fracassée par LE
GARDIEN DE LA PAIX, son crâne heurte violemment le sol après qu'elle ai eu la jambe bousillée! Ca chauffe! On ne touche pas aux notre! Et encore moins à nos vieilles, par respect! On sait que le
flic ça aime tabasser les mamies, on en a eu la preuve à Valence dernièrement avec des mamies de 70 ans tabassé à grands coups de matraques dans la gueule (elles avaient dut les cherches, les
caillasser, troubler l'ordre public, les insulter que sais-je, si les flics l'ont fait c'est qu'elles le méritaient). Ca hurle ça gueule, les pompiers arrivent difficilement (ba oui les crs les
bloquent) la dame est envoyée à l'hosto. Mais avant ça il y a cette période où c'est le bordel, on ne voit rien on ne sait rien! Je vois un flic se jetter sur mon pote ce n'est plus de la fureur
c'est de la folie pure que je perçoit sur son visage! Brandissant son arme il tente de fracasser le dos de mon ami qui court! Là derrière lui un autre CRS chope le premier, lui plaque violemment
la matraque sur la gorge genre: et gueule calme toi putain! (ba oui pas de vague, c'est les elections déjà qu'une vieille est envoyé à l'hosto par l'un d'eux, on va arrêter le massacre!
Un Punk attisé donne une petite tape sur le casque d'un CRS du bout des doigts genre je t'emmerde mais pas trop, ça part en couille là encore. Une fille félicite ironiquement un CRS pour son
geste galant envers la dame au sol il lui rétorque: :"Bof, vous verrez quand ça passera dans le journal de 20h, on dira qu'un sale punk a agressé une mémé, vous connaissez le morphing ?

Elle est belle la France? C'est pas fini!
3h bloqué dans une rue à avoir en gros l'interdiction de faire un rassemblement, on est entre le rassemblement et la manif, on voulait rester sur la place, ils nous ont forcé à avancer. Une
petite rue de bordeaux, de celle que tu te fais à pied en 5min, on y a passé plus de 4 heures! Le CRS dans son intelligence à un cordon de flic qui poussent derriere pendant que le cordon avant
bloque. Devant nous la victoire et les gens qui à nos hurlements s'approchent genre: merde qu'est ce que c'est? Tiens des pro avortement, pas des cons quoi! Ils restent, nous attendent, crient
pour nous genre: "libérés nos camarades!". Les flics les dégagent aussi violemment qu'ils nous dégagent nous! Ceux là ne sont pas anarchistes pourtant donc pas des terroristes! Ils s'en foutent
poussent et matraques! J’oscille entre rage et jubilation! En 5 heures de temps la population et les touristes ont tout vu! Ils ont vu comment ca se passait, ils ont filmé et ils l'ont vécu!
Fantastique? Oui parce que pour une fois on nous croira. Dégueulasse? Parce que des gens qui soutiennent l'avortement de n'importe quel bord politique soit-ils n'ont pas à se faire taper dessus
et/ou violenté par la police alors même que celle là protège le bloc identitaire et les cathos intégristes dans l'autre manif qui a lieu en meme temps à bordeaux.
Je veux que ça soit clair une fois pour toute! NOUS voulons pouvoir aimer les gens parce que nous les aimons et cela peut importe leur sexe, nous voulons que les lesbiennes, gaies, bis,
transsexuelles, travestis vivent la vie qu'ils veulent, nous voulons prendre la pillule, nous voulons que celle qui ne veut pas, ne peux pas, s'est faite violer etc puisse se faire avorter pour
éviter de ruiner sa vie et celle de son enfant! Nous voulons que ces intégristes sachent que nous femmes ne sommes pas des poules pondeuses, des cuisinières et des femmes de ménages mais que nous
sommes à l'égal du sexe masculin et que ca leur plaise ou non! Voilà pourquoi nous étions nous les terroristes dans la rue! Nous ne sommes pas allé voir les cathos et leurs néo-nazis qui leurs
servent de chiens de garde parce que nous ne voullions pas nous faire péter la gueule par ces gens là qui parlent d'amour de dieu et te font rentrer leurs idées à coups de barres de fer dans la
tete et cela depuis des décennies!
Nous avons bloqué une partie de bordeaux pour que nous puissions nous exprimer et faire savoir qu'aujourd'hui dans les rues de bordeaux, des catholiques et leurs nazis du bloc identitaire se
baladent et répandent leur venin putride.
NOUS NE SOMMES PAS DES TERRORISTES, ILS SONT LES TERRORISTES. Mais apparemment le gouvernement et la bonne morale en place préfère protéger les discours de haines du fn et de leur groupuscules
nasillards!

Faites suivre!
NO

dan29000 26/03/2012 16:03



intéressant, on vous contacte pour en faire un article demain, merci de répondre vite...