Bordeaux : campement éphémère contre les expulsions et Loppsi 2

Publié le par dan29000

 

 

[Bordeaux - 12 mars] Campement éphémère contre les expulsions, contre la LOPPSI


 


de : C.L.A.P33

 

 

L’appel lancé par l’abbé Pierre lors de l’hiver 1954 ne fut jamais entendu et l’échec successif des politiques d’hébergement n’a fait que fragiliser les plus précaires d’entre nous : les mal logé-e-s, les pas logé-e-s, celles et ceux qui essaient de pallier elles/eux-mêmes aux carences de l’Etat ou de vivre indépendamment de celui-ci.

Aujourd’hui, alors qu’il y aurait urgence, hiver comme été, à ouvrir les 27000 logements vides de la C.U.B pour y abriter nos camarades en détresse, le gouvernement ne propose que deux choses : la répression et le mépris.

La LOPPSI 2 (Loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure)

Un article de cette loi donne pouvoir aux Préfets de faire détruire en 48 heures toutes formes d’habitat alternatif et souvent précaire (roulottes, camions, yourtes, caravanes, cabanes...), même si le logeant est propriétaire du terrain où se situe cet habitat. Ils peuvent également expulser, dans les mêmes délais et sans aucun recours juridiques, toutes les personnes vivant dans des squats et ce sur simple décision administrative.

Les expulsions locatives

En 2008, plus de 105 000 ménages ont vu leur bail locatif résilié par une décision de justice, soit une progression de 47 % sur les dix dernières années.

La réponse de l’État est de plus en plus répressive : 25 652 décisions accordant le concours de la force publique (+ 84 % depuis 10 ans). Pour l’année 2010, ce sont 30 000 à 40 000 ménages qui ont été expulsés, avec ou sans concours de la force publique.

Pour défendre nos familles, nos ami-e-s qui demain seront à la rue, qui aujourd’hui le sont, pour défendre notre liberté de vivre dans des logements alternatifs, construisons ensemble un campement éphémère qui sera peut-être le commencement d’une lutte à long terme sur Bordeaux.

SAMEDI 12 MARS - DES 9H00 - PLACE PEY BERLAND

En totale autonomie, en totale autogestion, venez apporter yourtes, tentes, cabanes…

Participez à l’auberge espagnole : apportez pique-nique, cantines…

En partage, diffusez vos informations pour un infokiosque : tracts, brochures, dessins…

Pour la fête contre la défaite, ami-e-s musicien-nes, jongleurs/euses, conteurs/euses, artistes de la rue, venez égayer la place Pey Berland !

 

Quand l’Etat ne prend pas ses responsabilités, qu’il laisse au moins les gens se demmerder !


Contacts :

action_mobilisation_a@hotmail.fr

collectif.clap33@gmail.com

dal33gironde@gmail.com

Infos :
www.antiloppsi2.net
www.clap33.over-blog.com
www.droitaulogement.org


De : C.L.A.P33

Publié dans actualités

Commenter cet article

QMitsuko 10/03/2011 08:52



Je sais bien que le seul moyen de se faire entendre c'est la manifestation mais on voit bien que ça ne change rien ...


Que faudrait-il faire vraiment pour que ça s'arrange ??? Et que fait Borloo avec son projet dont il parlait tant ... tout cela c'est de la poudre aux yeux ... et je trouve cela bien
décevant ... et si on les obligeait à vivre ça, ils feraient quoi tous ces politiques qui ne font rien ???


Je voudrais être comme le petit prince de St Exupéry et dire "Donne des logements à tous ceux qui n'ont plus rien et Protège les enfants, surtout les enfants" ... oui, j'ai fait ce
rêve-là mais au réveil, je me suis bien rendue compte que ce n'était un rêve ... mais peut-être qu'un jour, ce sera vrai ... et oui, je suis un peu utopiste alors laissez rêver !!!


Bon jeudi ensoleillé. Bises.


Mitsuko



dan29000 10/03/2011 10:56



oui, rêver est indispensable à l'être humain et l'utopie aussi, même si tout cela est très loin de leurs politiques politiciennes...!!!