Brésil : yanomanis contre chercheurs d'or illégaux

Publié le par dan29000

GUERREIROS_YANOMAMI_DAN_AM_NA_MANIFES_TA_O_NA_FUANI_CONTRA_.jpgLes Indiens yanomami protestent contre les chercheurs d’or illégaux

Les indiens yanomami et yekuana du nord du Brésil ont organisé une manifestation la semaine dernière pour dénoncer l’invasion illégale du territoire yanomami par les orpailleurs et exiger l’intervention des autorités.

La manifestation a eu lieu mercredi dernier devant les bureaux de la FUNAI, le département des affaires indigènes du gouvernement brésilien, dans l’Etat amazonien de Roraima.

Les Indiens, ornés de peintures corporelles, ont dansé et formulé leurs revendications à l’aide de mégaphones en brandissant des bannières sur lesquelles on pouvait lire : ‘La FUNAI doit tenir ses engagements et expulser les envahisseurs’ et ‘Arrêtez l’invasion! Expulsez les fermiers et les orpailleurs’.

Davi Kopenawa, chamane et porte-parole yanomami, a déclaré : ‘La FUNAI s’endort… Il est temps qu’elle prête attention aux Yanomami. Les orpailleurs menacent les Indiens, détruisent l’environnement et continuent de nous transmettre des maladies… Nous luttons pour notre peuple, notre terre et notre forêt’.

La manifestation fait suite à de nombreux appels lancés par l’organisation yanomami Hutukara qui a adressé plusieurs lettres au gouvernement brésilien concernant l’invasion d’orpailleurs. Malgré les réunions auxquelles ont participé les représentants de Hutukara avec les autorités de divers secteurs gouvernementaux, celles-ci n’ont pris aucune mesure pour expulser les orpailleurs dont le nombre ne cesse de croître.

Après la manifestation, la police fédérale a annoncé qu’elle organisera cette semaine des réunions à Brasilia pour planifier l’expulsion des orpailleurs qui devrait avoir lieu dans les prochains mois.

Les orpailleurs portent atteinte à la santé des Yanomami en polluant leurs rivières avec le mercure qu’ils utilisent pour amalgamer l’or et en leur transmettant des maladies contre lesquelles ils ont peu d’immunité. Ils sont généralement armés et les conflits avec les Yanomami qui tentent de protéger leur territoire et leurs communautés peuvent dégénérer en violence. En janvier 2009, les orpailleurs ont tué un leader yekuana et ont blessé son fils parce qu’ils refusaient de les conduire en territoire yanomami.

Survival International a récemment adressé une requête urgente au Rapporteur spécial des Nations Unies sur les peuples indigènes, James Anaya, lui demandant de s’entretenir de la situation avec le gouvernement brésilien et de l’exhorter à expulser d’urgence tous les orpailleurs du territoire yanomami.

 

Source : Survival 

Publié dans actualités

Commenter cet article

LAURENT 18/04/2010 11:49



Super peuple, cher à Jéromine Pasteur, laissez les vivre, ils défendent NOTRE  forêt !!! Défendez leurs vies, exsiste-il une pétition ??? vitttteeeeeeeee



dan29000 18/04/2010 12:36



oui, j'ai oublié de mettre un lien, le voici :


 


http://www.stopgibe3.org/



serge 16/04/2010 16:28



excellent article d'une source que je ne connaissais pas !