Brest : la centrale au gaz, c'est toujours non !

Publié le par dan29000

 

 

 

Centrale au gaz : le combat de Gaspare

jeudi 19 mai 2011

Le collectif Gaspare annonce de prochaines actions de lutte. Celui-ci saisira les hautes sphères de l'État.

Les opposants au projet de centrale au gaz, qui doit s'implanter dans le Nord-Finistère à l'horizon 2015, ne baissent pas les armes.

Les membres du collectif écologiste Gaspare (pour Garantir l'avenir solidaire par l'autonomie régionale énergétique) l'ont annoncé ce mercredi, à Brest : ils saisiront « de manière imminente » la commission nationale du débat public. Cette autorité, d'après les textes, est chargée de « veiller au respect de la participation du public au processus d'élaboration des projets d'aménagement ou d'équipement d'intérêt national de l'État, des collectivités territoriales, des établissements publics et des personnes privées. »

« La démocratie n'a pas joué son véritable jeu dans ce dossier », affirmait hier Alain Suavet, membre de Gaspare. Ce dernier, se sentant floué, avançait que « les documents validant le projet ont été signés par les autorités (courant décembre N.D.L.R.), bien avant la tenue des réunions publiques. »

En parallèle, Gaspare va entreprendre une action de communication auprès des maires des 125 communes concernés par le projet et à leurs habitants. Dimanche 5 juin, une promenade « citoyenne et familiale » (au départ des communes de Guipavas, Kersaint-Plabennec, La Forest-Landerneau, Saint-Divy et Saint-Thonan) prendra la direction du site de Lanvian, prédestiné à accueillir le projet de centrale au gaz.

 

R.L.L.
Source : OUEST FRANCE

Publié dans environnement

Commenter cet article

Mitsuko 22/05/2011 11:16



Bonjour Dan,


Je trouve que c'est un geste écologique qui semble être intéressant ...


Si c'est viable et écologique, je ne vois pas ce qui pose problème mais je ne suis pas très informée pour en dire plus ...


Bon dimanche à toi. A très vite ... Bises.


Mitsuko



dan29000 22/05/2011 11:33



La future centrale n'emballe pas vraiment les habitants du coin à dire vrai, et on peut les comprendre...