Bretagne : arrêts de maladie : la transformation des hôpitaux bretons en flics

Publié le par dan29000

 

 

 

Arrêts maladie : Des hôpitaux s’essaient au flicage

Quand il s’agit d’être pionniers dans le recul social, il y a toujours des bons élèves dans les directions du 35 pour se porter volontaires !

 

 



Alors qu’un article du Canard Enchaîné avait montré il y a quelques semaines que l’absentéisme dans les 3 fonctions publiques n’était pas spécialement alarmant, qu’il était même inférieur à celui du privé (bonjour les idées reçues !), le gouvernement continue sa vendetta personnelle contre les fonctionnaires.

Plutôt que de lutter contre les causes de l’absentéisme, notamment les conditions de travail de plus en plus détestables qui créent chez nous une tension grandissante, un épuisement de plus en plus insupportable, et pour certains une véritable souffrance, le gouvernement décide de continuer à nous culpabiliser. Si nous sommes arrêtés, ce n’est pas parce que nous sommes usés jusqu’à la corde, mais bien parce que nous... fraudons !

Ainsi, les hospitaliers du Centre Hospitalier Universitaire de Rennes, du Centre Hospitalier Guillaume Régnier et des Centres Hospitaliers de Saint Malo et Fougères auront la joie de participer aux premiers tests grandeur nature de flicage des arrêts maladies !

Les contrôles concerneront principalement les arrêts de travail de plus de 45 jours consécutifs mais pourront également être déclenchés ponctuellement, lorsque sera constaté un quatrième arrêt de travail d’une durée supérieure à 15 jours, consécutif à trois arrêts de courte durée sur une période de 12 mois.

Il est à noter que deux des Centres Hospitaliers qui se livrent volontairement à cette inquisition, le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes et le Centre Hospitalier de Saint Malo, ont mis ou mettent en place des conditions de travail spécialement éprouvantes avec les 12h, dont on sait quelles répercussions elles ont sur la santé des agents à moyen terme... et qui sont connues justement pour augmenter les arrêts maladies !!!... tout cela pour économiser 6 à 8% de personnel...

Ce sont les directions qui provoquent partout l’épuisement en ne remplaçant pas les absences pour maladie, accidents de travail, formation, maternité...

Dans la santé comme dans la banque, pour eux, il n’y a pas de petits profits !

Source/auteur : Sud Santé Sociaux 35

http://sudsantesociaux35.org/

Publié dans actualités

Commenter cet article