Bretagne : Carhaix : nouvelle occupation du Pôle Emploi

Publié le par dan29000

carhaix3.jpgOccupation du Pôle Emploi de Carhaix : évacués par les gendarmes, les chômeurs en grève poursuivent l'action 

Deuxième journée d’occupation du Pôle Emploi de Carhaix


Après avoir été évacué hier à 22 heures, le Pôle Emploi de Carhaix est à nouveau occupé ce mardi.



C’est lundi 14 juin à 14h30 qu’a débuté cette occupation :

Une personne est venue contre une radiation. Le directeur adjoint, qui fait office de directeur argue de l’occupation pour reporter la suppression de la radiation. C’est après plus d’un quart d’heure d’insistance qu’il règle le problème en une minute !

15h30 : Entrée de deux gendarmes.

15h40 : Début de l’AG, à condition les gendarmes s’en aillent. Les présents commencent à lister des revendications conjointement avec le personnel de Pôle Emploi. La direction régionale de Pôle emploi propose un rdv vendredi à Rennes. L’assemblée décide de continuer l’action jusqu’à obtention des réponses aux demandes posées.



À 17h30, les 50 chômeurs et précaires de la coordination bretonne des chômeurs en grève exigent :
• Le retrait du suivi mensuel obligatoire
• Le retrait de l’offre raisonnable d’emploi
• La fin des convocations
• La fin des radiations
• La suppression du 3949, le retour aux numéros de téléphone ligne directe des agences
• La fin des évaluations en milieu de travail, des actions de formation préalables au recrutement
• Le maintien des privés d’emploi dans leur catégorie d’emploi
• Le retrait des lampes UV de contrôle de l’authenticité des papiers d’identité
• La fin des pressions sur le personnel de Pôle Emploi : primes, objectifs quantitatifs, pression sur les CDD
• La fin de la privatisation de Pôle Emploi, des prestations privées, des opérateurs privés de placement
• L’embauche de personnel à Pôle Emploi pour accompagner, aider, indemniser, et non pas fliquer les chômeurs
• La titularisation des CDD à Pôle Emploi, via un emploi décent
• Le retrait de la plainte de Pôle Emploi à l’encontre du copain de Rennes qui avait participé à l’action du 3 mai 2010.


Les présents décident d’occuper l’agence Pôle Emploi de Carhaix tant que ces revendications n’auront pas été satisfaites, et attendent la venue d’un responsable régional de Pôle Emploi le lendemain.

18h00 : L’ex-directrice départementale de l’ANPE, aujourd’hui conseillère technique, vient prendre note des revendications. Elle dit qu’elle transmettra et demande aux manifestants de sortir. Cette demande est refusée.

22h : Évacuation violente par les gendarmes mobiles. Les chômeurs en grève, réunis hier soir dans la salle du cinéma municipal, prévoient de nouvelles actions.


Source  :  CIP-IDF, 15 juin 2010.

Publié dans actualités

Commenter cet article