Bruxelles : manifestation européenne contre l'austérité, action contre l'Ecofin

Publié le par dan29000

 

 

 

 

Bloc Critique dans la manifestation contre l'austérité
29 et 30 septembre: journées d'action contre l'Ecofin à Bruxelles
Fuck austerity! Smash Ecofin! Fight for an ecosocial Europe!

 

 



Depuis la crise grecque et celle de l'euro, l'union européenne est devenue un zombie politique : son cerveau néolibéral est endommagé mais continue de provoquer carnages et désastres. Merkel, dont l'inaction a fait passer la note de la crise de 45 à 450 milliard d'euros, impose son mantra à l'Europe : Austérité, Austérité, Austérité. Coupes sombres dans les dépenses publiques et gel des salaires sont imposés à une société déjà précarisée par la récession. L'Espagne, l'Italie, la France, la Belgique, l'Allemagne : personne n'est à l'abri des attaques contre l'Etat social menées par la finance internationale. Barroso et Trichet, qui auraient aimé gérer la crise à la place des gouvernements nationaux, chantent partout que seules des coupes rapides et efficaces peuvent restaurer la confiance des marchés financiers en l'Euro. Banques internationales et spéculateurs nous font payer la facture des déficits créés pour sauver leurs culs via la dette publique. L'austérité aggrave la crise, qui a déjà fait basculer des millions de personnes dans la précarité, et plonge l'économie européenne dans la déflation. Cette austérité nous entraîne dans un cercle vicieux de récession et de chômage, faisant le lit de la xénophobie et du nationalisme.

Seul un conflit social généralisé peut émanciper la génération précaire et inverser la tendance actuelle du déclin des investissements publics. Seules les métropoles cosmopolites de l'autre Europe multi-ethnique peuvent combattre l'ascension d'une Europe raciste, vieillissante, régionaliste et en voie de renationalisation. Nous ne laisserons pas les ministres européens nous soumettre aux marchés financiers. Nous refusons les plans d'austérité que nous prépare l'ECOFIN. Nous refusons que les travailleurs, les précaires, les pensionnés et les migrants soient les premiers à faire les frais du monopoly global. Nous invitons tous les précaires, les migrant-e-s, les sans emploi, les militant-e-s du mouvement social européen ainsi que tous les activistes anticapitalistes à venir à Bruxelles ce 29 septembre 2010 pour agir contre le sommet des ministres des finances, l'ECOFIN.

Bruxelles n'est pas seulement la capitale du petit pays qui doit assumer la présidence européenne alors qu'il n'a pas de gouvernement lui-même; Bruxelles, c'est aussi le siège des institutions européennes, dont la toute puissante Commission qui détient le pouvoir exclusif de proposer et de développer les nouvelles législations, ce qui en fait une partenaire idéal pour les lobbyistes. Parce que Bruxelles, c'est enfin et surtout le paradis des lobbies, on en compte plus de mille et la grande majorité des 15.000 professionnels du secteur représente les intérêts des grandes banques, des multinationales et de la finance internationale, pour lesquelles la crise n'est qu'une occasion de plus de décrocher la timbale.

Ce 29 septembre, nous allons donc répondre à l'appel lancé par la Confédération Européenne des Syndicats même si nous n'en partageons pas les mots d'ordre. Ce ne sont ni la croissance ni les emplois qui peuvent sortir l'Europe de la crise, mais une transformation écologique de notre société et un revenu garanti à tout-es. Alors que certains pays européens seront en grève générale, nous serons dans l'oeil du cyclone, déterminé-es à faire entendre notre voix.

Ce 30 septembre, nous nous inviterons à la table de l'ecofin. D'abord parce qu'ils vont vraiment bien manger, et qu'il n'y a pas de raison que nous ne mangions pas bien aussi. Ensuite, parce que ce n'est pas un défilé qui empêchera l'ecofin de mettre notre futur sous hypothèque, mais bien l'action directe non-violente. Si elle fait partie de ton langage politique, prépare-toi et viens à Bruxelles pour un Grand Jeu contre l'Austérité.
Bruxelles:

27 Septembre - 3 Octobre : Camp No Border.

29 Septembre : Bloc Critique dans la manifestation contre l'austérité organisée par la Confédération européenne des syndicats.

30 Septembre : Journée d'action européenne : Grand Jeu anticapitaliste contre l'Ecofin.

2 Octobre : Manifestation No Border.

9 et 10 Octobre 2010 : États Généraux de la Précarité à Milan.

Novembre 2010 : Meeting europeen Precarious United.

http://precarious-united.eu


Publié dans actualités

Commenter cet article