Casse-toi, pov'con, le livre qui congédie Sarkozy, de Fernand Buron

Publié le par dan29000

 

 

casse -toi [50%]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Personne n'a oublié un des hauts faits du Sarkozysme triomphant, en 2008, quand lors de son passage au salon de l'agriculture, leur petit président balançait à un visiteur qui refusait de lui serrer la main, un hargneux :

"Casse-toi pov'con !".

 


Bien entendu les Français qui sont mieux éduqués que ce président qui n'a pas lu "La princesse de Clèves" furent, à juste titre, choqués. Ce ne fut pas la première incartade du locataire de l'Elysée, ni la dernière.

Trois ans plus tard, l'éditeur et écrivain amateur de poules, Jean-Jacques Reboux, a retrouvé cet agriculteur qui fut ainsi agressé avec une élégance rare par le président soi-disant de tous les Français. Il se nomme Fernand Buron. Enfin c'est le nom qu'il a choisi pour parler.

 

Dans la préface, Reboux, aussi célèbre comme militant pour la dépénalisation du délit d'outrage, nous cadre bien la genèse de cette surprenante histoire.

 

Puis c'est l'entretien avec Fernand, un citoyen qui n'aime pas vraiment qu'on le prenne pour un con. Un citoyen agriculteur, un homme simple, un homme vrai qui vit dans un petit village normand qui aurait pu se nommer Saint-Martin-des-Besaces. Le brave homme est aujourd'hui à la retraite, depuis 2000. Au fil des pages de l'entretien et du jeu des questions-réponses, le brave Fernand nous semble partager avec une majorité de Français, l'énervement envers l'agité de l'Elysée, destructeur des valeurs du CNR. On sent dans ses propos une certaine colère face aux nombreux méfaits de l'arrogant chef de l'UMP.

Alors l'insulté a voulu, à juste titre, faire entendre sa voix, qui est un peu aussi celle des Français face à l'oligarchie des Woerth et Bettencourt. Une oligarchie dure avec les faibles, mais tolérante envers les puissants, qu'ils soient P-DG des entreprises du CAC 40 ou dictateurs de tous poils.

Et puis notre ami Fernand il a un fils qui ne manque pas d'idées pour l'après Sarkozy. Car il faut déjà y penser. Personne ne peut songer sérieusement qu'un tel homme soit réélu en 2012. Son fils est agronome au Québec.

Certes, dans les 22 mesures préconisées, certaines sont assez classiques, sauf que l'on ne va pas vraiment les trouver dans le programme "socialiste" du directeur du FMI, DSK, le Deuxième SarKosy. Comme par exemple la nationalisation de l'eau et des banques, sans oublier celle des laboratoires pharmaceutiques, qui se sont  avérés assez nocifs ces derniers  temps. Mais il y a aussi dans ce programme original quelques trouvailles que l'on ne peut qu'approuver :

Suppression du Loto et des jeux de grattage à la con, avec ouverture de centre de désintoxication...

Embauche de clowns, conteurs et  magiciens pour égayer les maisons de retraite et les hôpitaux...

Faire des tests de QI dans les écoles de police afin de vérifier l'intelligence et la moralité des policiers...

Création d'un entretien d'aptitude à la profession de ministre afin d'éviter les incapables genre Lefebvre, Dati ou Bachelot...

Et ainsi de suite...Sans oublier des Bourses populaires de réseau et d'échanges sur le modèle des AMAP.

Donc des propos qu'il faut lire, recueillis par Nausicaa Raymond, je sais c'est un nom étrange, mais tout le monde ne peut pas se nommer Copé !

Le livre de Fernand vient d'être présenté le 23 février, date anniversaire du maintenant célèbre "Casse-toi pov'con" à proximité de l'Elysée, lors d'un apéro. Et comme l'insurrection de nos amis Tunisiens et Egyptiens lui a donné des idées, le Fernand invite tous les Français, chaque 23 des prochains mois, à se retrouver pour des apéros "Casse-toi pov'con" jusqu'au départ de celui qui fait réellement honte  à des millions de Français.

 

Dan29000

 

Casse-toi pov'con !

Fernand Buron

Préface JJ Reboux

Editions Après la lune

2011 / 64 p / 5 euros

 

On peut aussi lire notre article sur le roman de JJ Reboux : "Je suis partout"

C'est ICI


Et le blog de Fernand Buron aussi, c'est LA

 

 

 


 

Le site de l'éditeur où on trouve souvent des polars excellents, c'est de nouveau ICI

 

Et l'article de Libé sur l'apéro des pov'cons, c'est juste en dessous...


 

===================================================

L'apéro des pov' cons

reportage

Ce midi, une cinquantaine de personnes ont participé non loin de l'Elysée à «l'apéro des pov' cons». Une manif anti-Sarkozy très second degré sur le thème «nous sommes tous des Fernand Buron»…


Par GAËLLE EPINAT

«Fernand Buron», le vrai-faux agriculteur insulté par Nicolas Sarkozy au Salon de l'agriculture

«Fernand Buron», le vrai-faux agriculteur insulté par Nicolas Sarkozy au Salon de l'agriculture en 2008. (Photo G.E)

«Bonjour, vous êtes les pov' cons? Nous aussi!» Ce mercredi, une cinquantaine de personnes se sont réunies place Chassaigne-Goyon à Paris pour fêter le troisième anniversaire de la fameuse phrase de Nicolas Sarkozy au Salon de l'agriculture: «Casse toi pov' con!» «Malgré le côté humoristique, il ne faut pas perdre de vue l'essentiel. On n'en peut plus de ce président», explique Laurie, 37 ans.

Hervé Eon fait partie du petit groupe. Il a été condamné en 2008 pour délit d'outrage parce qu'il avait brandi une affichette portant la mention «Casse-toi pov' con» devant Nicolas Sarkozy.

Mais surtout, une guest star est venue les remercier d'être là: Fernand Buron, le paysan insulté. A moins que ce Fernand Buron ne soit pas le vrai agriculteur. A vrai dire, il n'y ressemble pas beaucoup. Selon lui l'explication est simple: «Je me suis fait pousser la barbe, j'ai un peu changé mon visage pour ne pas qu'on me reconnaisse.»

On a du mal à s'y retrouver. Pour y voir plus clair, il faut revenir en arrière.

Mais qui est Fernand?

Jean-Jacques Reboux est à l'initiative de cette manifestation. A 51 ans, cet écrivain et patron d'une petite société d'édition est un antisarkozyste assumé.

Afin de mettre en lumière les errances du président, il décide de donner une seconde vie à l'agriculteur insulté. En 2009, il lui invente une identité: Fernand Buron, met en ligne un blog à son nom et l'inscrit sur Facebook. «Ensuite, j'ai réussi à retrouver le vrai. Il a accepté de me répondre, et j'ai fait un livre sur lui», raconte l'éditeur.

Mais immédiatement, Jean-Jacques Reboux entretient le mystère sur la véritable identité de «Fernand». «Je ne sais pas si c'est le vrai, peut-être que cet homme se fait passer pour lui et me roule dans la farine.»

Le faux Fernand joue complètement le jeu. Florilège de ses déclarations: «Je ne l'ai pas entendu me dire ça, et heureusement pour lui, j'aurais pu réagir violemment.» «Je n'avais pas vu la vidéo circuler sur Internet, c'est mon fils qui vit au Québec qui m'a dit que tout le monde parlait de moi.» «Des gens m'avaient déjà retrouvé et proposé des contrats bien rémunérés. Je les ai foutus à la porte.» [Grâce à un internaute nous connaissons la véritable identité de cet homme. Il s'agit de Daniel Schropfer, comédien et professeur de théâtre. NDLR]

Que ce soit le vrai Fernand ou un canular, les manifestants s'en fichent. «Ce qui est important, c'est que quelqu'un s'est vraiment fait insulté par Sarkozy. On peut se mobiliser autour de ça, dire que tous les citoyens ne sont pas des pov' cons» explique Laurie. La décision est prise, ils reviendront tous les 23 de chaque mois jusqu'en 2012, pour se retrouver entre pov' cons.

 

Source : Libération

 

Et là, c'est fini...Pour le moment...

Publié dans lectures

Commenter cet article

Mitsuko 27/02/2011 06:49



Bonjour Dan,


Excellent article que tu nous offres là ...


J'ai bien aimé que tu colles le paragraphe parlant de DSK au FMI juste à côté de Sarkozy parlant à l'oreille de DSK ... J'ose imaginer que tu l'as fait exprès ... et si c'est par hasard
... alors le hasard fait bien les choses (clin d'oiel... lol) ...


J'ai bien envie de le livre de cet agriculteur ... je pense que ça va bien m'amuser ... ou pas ...


En attendant, ton article est très intéressant ... Merci à toi.


Bon dimanche, Dan. Bises ...


Mitsuko



dan29000 27/02/2011 10:23



Oui faut le lire, c'est sans prétention, pas de grandes théories politiques, mais quelques vraies bonnes idées, et cela se lit en une heure, et puis l'éditeur est super, alors...bonne journée à
toi, bises