CGT Alès : amertume et dégout d'un militant

Publié le par dan29000

Je m’exprime aujourd’hui avec beaucoup d’amertume et de dégout


de : Migliore Sébastien CGT Alès
dimanche 11 décembre 2011 

JPEG - 23.7 ko

Je suis souvent resté en retrait sur beaucoup de sujets concernant le fonctionnement de mon syndicat qui est la CGT !!

Depuis le dernier congrès de l’UL CGT Alès j’ai été élu au bureau de l’union locale au coté d’une équipe dynamique, rajeunie, avec un projet clair souhaitant un changement de société en profondeur.

Depuis cette élection tout va vite à la CGT et plus rien ne parait réel, mon secrétaire d’ul est harcelé par toute les instances dirigeantes de notre syndicat qui le qualifie " de révolutionnaire", eh bien moi je dis encore heureux ! Le comble c’est que pour faire fonctionner l’ul il est obligé d’être en congé sabbatique et qu’il a appris hier que pour 2012-2013 il n’aurait pas d’heures pour animer le syndicalisme CGT sur le bassin alésien.

De plus les même qui emploient ces méthodes dirigent l’ensemble de notre CGT départementale, régionale et nationale…..

Mon camarade et frère de combat Olivier Bireaud (responsable CGT sud-est commerce et services et permanent CGT, basé sur UL d’Alès) est détruit, humilié, par une lettre d’entretien préalable à son licenciement reçu de la fédération commerce et service CGT sans raison valable.

Ces camarades que je cite sont des camarades d’actions et de dévoués à notre cause pour une société plus juste. Il n’est qu’à voir la mobilisation et le travail exceptionnel réalisé lors du conflit des retraites sur Alès et son bassin, dont beaucoup, membres de la CGT devraient prendre exemple jusqu’à nos plus hauts dirigeants !!

Nous avons toujours subi les décisions, mêmes les plus difficiles de nos dirigeants (oublie de demande de détachements, camarades traités d’anarchistes…etc...).

Mais aujourd’hui c’est clair on ne veut plus entendre le mot " lutte de classe" à la CGT l’accompagnement social correspond à l’orientation !!

Ces mêmes dirigeants qui vivent dans un autre monde et qui sont loin de la misère vécue par les citoyens, ne défendent que leurs propres intérêts sans se soucier de l’avenir de la jeunesse, des travailleurs et privés d’emplois du pays !!

Je demande au responsable, de notre union départementale du Gard, de la région et de la confédération de faire leurs valises et de prendre leur retraite bien méritée ( ?) pour ce qui sont en âge de la prendre (nous revendiquons la retraites à 60 ans) et pour les autres de reprendre le travail !!!!!!

Le vent du renouvellement va souffler, le temps des discours est fini, place à l’action que cela plaise ou non nous traiterons ces responsables comme des patrons !!!

 

Migliore Sébastien (30 ans) membre du bureau CGT Alès

ex salarié de Fabio Lucci licencié pour avoir mené une lutte de 72 jours

 

Source : Bella Ciao

 

Publié dans actualités

Commenter cet article