CGT PSA Aulnay : provocation de la direction envers les ouvriers étrangers

Publié le par dan29000

PSA Aulnay : Provocation de la direction contre les ouvriers étrangers

Communiqué de la CGT PSA Aulnay, 24 mai 2012 :

Provocation et humiliation à PSA Aulnay :
La direction se livre à une opération de Police en tentant de contrôler les papiers de tous les salariés étrangers en CDI !

 


Cela ne s’était jamais fait ! Contrôler les papiers d’identité de tous les salariés étrangers pour vérifier qu’ils sont à jour ! Même dans les pires années de dictature et de répression patronales, la direction n’avait jamais osé faire ce genre d’opération, en pleine journée de travail devant tout le monde.

 

 

Ce jeudi 24 mai au matin, la direction envoi un mail à tous les chefs d’équipe du plus grand atelier de l’usine, le Montage, pour leur demander de vérifier la validité des cartes de résidents de tous les salariés étrangers en CDI.

Problème : Comment le chef d’équipe peut-il savoir si tel ou tel salarié est étranger ou Français ? Il n’a pas d’autre solution que de demander brutalement : « Tu es Français ou étranger ? Si tu es étranger, il faut que tu me ramène ta carte de séjour pour que je vérifie si tu es en règle ! »

 

Et pour rajouter à la provocation, l’humiliation, la direction demande au chef de le faire devant tout le monde, en plein travail.

Il n’a pas fallu longtemps pour qu’une vingtaine de salariés débrayent et se rendent à la direction pour lui demander des explications.

La direction a avoué avoir envoyé le mail et a reconnu certaines maladresses dans cette opération ! La direction a fait cesser immédiatement l’opération.

Pour la CGT cette opération est une véritable opération de Police !

Que cherche la direction à agir de la sorte ? A tenter de faire passer les salariés étrangers pour des clandestins aux yeux de toute l’usine ? Quelle est la finalité de cette provocation ?

Quand les salariés sont solidaires entre eux en débrayant régulièrement pour protester contre les sanctions qui n’arrêtent pas de tomber, quand ces mêmes salariés se mobilisent contre la fermeture de l’usine, quand tout le monde vit en bonne intelligence avec leurs différences de cultures, d’origine, la direction tente de diviser les travailleurs et de les monter les uns contre les autres.

Mais au-delà de la version officielle de la direction qui se résume en une banale vérification administrative, la CGT se pose sérieusement des questions sur d’autres objectifs éventuels que recherchait la direction.

La CGT ne perds pas de vue, que tout ce que fait la direction est en préparation de l’annonce du passage de deux en une équipe ce qui signifiera la fermeture à terme.

En dehors du fait que ce genre d’opération de Police n’est pas dans les attributions d’une direction d’entreprise, la CGT condamne fermement cette politique qui vise à tenter de provoquer, d’humilier et de diviser les salariés entre eux.
Nous assistons à une direction aux aboie qui cherche par tous les moyens à paralyser les salariés dans leur lutte pour défendre leurs emplois.

Aulnay, le 24 mail 2012

 

Source : solidarité ouvrière

Publié dans actualités

Commenter cet article