Cinq Cubains à Miami, de Maurice Lemoine chez Don Quichotte éditions

Publié le par dan29000

 

 

 

Cinq_cubains_a_Miami-plat1__600_x_600_.jpg

 

 

 

 

 

 

Arrivent dans quelques jours les longues soirées d'hiver où il est agréable de  prendre un bon gros bouquin, et en particulier un bon gros roman d'espionnage. Un genre qui ne prolifère plus les librairies, et c'est bien dommage. Alors on ne peut que conseiller l'achat du nouveau livre de Maurice Lemoine "Cinq Cubains à Miami', que pour notre part, nous suivons depuis le début des années 80, avec "Sucre amer". L'avantage avec ce roman, c'est que vous avez un roman d'espionnage, haletant, et aussi une rétrospective politique, à savoir un épisode à rebondissements multiples de la guerre secrète entre Cuba et les Etats-Unis.

 

 

 

 

Maurice Lemoine, écrivain, journaliste spécialiste de l'Amérique latine, fut rédacteur en chef du Monde diplomatique et de la Chronique d'Amnesty international, et aussi producteur à France Culture. Depuis plus de trente ans, il parcourt l'Amérique latine, et en particulier le Vénézuela.

Mais ici il s'agit de Cuba, et de l'histoire mouvementée de cette ancienne colonie espagnole. Cuba fut libérée de la dictature de Batista, le 1er janvier 1959. Quelques mois plus tard, après la nationalisation des avoirs étrangers  (dont la fameuse UNITED FRUIT) les relations entre les deux pays ne cessèrent de se tendre, débouchant sur le fiasco américain du débarquement de la baie des cochons en 1961, puis l'embargo économique dès 1962, toujours en vigueur depuis cette époque, malgré la fin de la guerre froide. Ce qui illustre assez bien cette obsession idéologique et névrotique des américains envers cette petite île.

Depuis donc un demi-siècle, les USA sont en guerre plus ou moins ouverte avec Cuba et son peuple. L'embargo n'est que la partie visible de l'iceberg. La partie invisible de cette guerre se nomme : tentatives d'assassinats de Castro, complots, sabotages, intoxication médiatique, manipulations en tous genres, désinformation généralisée, et surtout aides multiples auprès des exilés cubains à Miami. Sans doute la ville la plus pourrie du pays malgré son climat exceptionnel. Corruption endémique, place forte du trafic de drogues, élections truquées, règne à la puissance dix de l'argent, le tout supervisé par le frère de Bush...Bref une sorte d'enfer ensoleillé pour tous ceux qui ont quitté Cuba et se sont jurés d'en finir avec Castro et son régime.

Cette sous-mafia s'est, au fil des années, organisée afin de frapper, sans trêve, Cuba. Un jour un Boeing explose en vol, des incendies se multiplient, des attentats, et ainsi de suite.

Bref ce que l'on peut appeler du terrorisme. Et cela dura de longues années, jusqu'au jour où Cuba se décida à réagir, au début des années 90. Les services secrets tentèrent alors d'infiltrer les réseaux terroristes, au moyen de cinq jeunes Cubains.

Semblant "trahir" la révolution cubaine, ils entrent dans la clandestinité à Miami, se fondent dans le décors des réseaux criminels et transmettent nombre d'informations. La Havane constitue donc un dossier sur les commanditaires des opérations clandestines organisées en territoire américain. Dossier transmis au FBI.

Normal, normal et logique.

Résultat, les cinq agents cubains sont arrêtés, jugés, condamnés à des peines incroyables pour "espionnage des Etats-Unis" !

On croit halluciner, mais non, c'est Miami...

C'est cette incroyable histoire vraie que Lemoine, avec son talent habituel, nous raconte avec minutie.

Donc une fiction basée sur des faits réels détaillés. Les personnages célèbres, Castro, Clinton ou Bush père et fils évoluent au milieu d'anonymes terroristes internationaux et d'agents de la CIA. L'action avance vite, de Cuba à l'Angola, en passant par le Nicaragua et l'Union soviétique ou bien entendu Miami...

Comme pour  son roman précédent "Chavez Présidente !" (près de 900 pages), le roman aurait gagné à être élagué de certains personnages et dialogues, qui aboutissent à plus d'un millier de pages ! 

Mais la précision du récit, la documentation fouillée, la qualité des nombreux dialogues, la brieveté des séquences, et plus généralement le style percutant et efficace de Maurice Lemoine permettent de nous tenir en haleine jusqu'au bout.

Une vraie performance que ne réussissait pas son roman sur Chavez.

Enfin, en une postface d'une quinzaine de pages, Maurice Lemoine fait le point sur la situation des cinq toujours en prison, malgré l'absence de preuve ou de témoignage, malgré l'intervention de plusieurs militaires américains, malgré l'appel des dix Prix Nobel en 2005, malgré l'intervention de Gabriel Garcia Marquez auprès de Clinton et diverses campagnes internationales...

 

En résumé, un vrai roman d'espionnage, et l'illustration d'un vrai scandale judiciaire majeur.

 

Dan29000 

================================================== 

 SIGNATURES DE L'AUTEUR / cinq cubains

   
- le 25/11/2010 Nanterre
- le 27/11/2010 Salon du livre Colmar
- le 02/12/2010 Librairie Le Bouillon de culture Caen
- le 02/12/2010 Comité Amérique latine Caen
- le 23/11/2010 Athénée municipal Bordeaux
- le 10/12/2010 Cuba Si Ouest Nantes
- le 07/01/2011 Médiathèque Biarritz-Tarnos
- le 21/01/2011 Centre culturelLe Creusot 20h

 

Ouvrage publié avec le soutien de Mémoires des Luttes. www.medelu.org

Éditions Don Quichotte - 13, rue Séguier 75006 Paris.
contact@donquichotte.com
www.donquichotte-editions.com
Pour toute demande d’entretien, intervention publique, conférence, rencontre-débat sur l’affaire des Cinq de Miami : mlemoineau@gmail.com
 

 

+ Nos infos dans la rubrique AGENDA...

 

ARRAS + PARIS + LILLE
"Yes we can give freedom to the 5 Cubans"  

ARRAS / Vendredi 3 décembre 2010 Place du Théâtre De 18h à 19h 2010 Partout dans le monde : Exigeons la libération des 5 cubains.  

PARIS / Samedi 26 novembre 2010 Métro Ménilmontant à partir de 18h30  

LILLE / Place De Gaulle de 18h30 à 19h30 Rassemblement tous 4ème vendredis

 

Egalement à lire sur notre site :

 

USA : l'insupportable affaire des cinq cubains de Miami, l'historique  

 

L'équipe de choc de la CIA, le livre de la semaine  

 

 

 

Dix prix Nobel ont lancé un appel en faveur des Cinq : José Ramos-Horta, Wole Soyinka, Adolfo Pérez Esquivel, Nadine Gordimer, Rigoberta Menchú, José Saramago, Zhores Alferov, Darío Fo, Günter Grass, Mairead Corrigan Maguirre.  

 

 

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article